Recherche

Nouvel afflux de migrants marocains aux Îles Canaries

© Copyright : DR

20 septembre 2021 - 08h20 - Société - Par: A.P

Après une brève accalmie, l’immigration clandestine vers les Îles Canaries aurait repris de plus belle. De plus en plus de jeunes marocains empruntent à nouveau cette voie pour rejoindre l’Espagne.

Selon des sources de la Commission espagnole d’aide aux réfugiés aux Canaries (CEAR), le nombre de migrants marocains et en provenance du Sahara qui arrivent sur l’île a sensiblement augmenté ces derniers mois, après une longue période de baisse significative. La plupart de ces migrants préfèrent se rendre sur l’île de Lanzarote.

Selon les données officielles, plus de 11 000 migrants, dont 35 % environ de femmes et d’enfants, sont déjà arrivés aux Canaries cette année, soit une augmentation de 5 000 personnes par rapport à la même période en 2020.

À lire : Les Canaries sont préparées à « toute menace » venant du Maroc

Ces migrants, des jeunes et des femmes pour la plupart, et donc vulnérables, bénéficient d’une attention humanitaire intégrale de la part de la CEAR et de ses partenaires tels que la Croix-Blanche et la Croix-Rouge. Actuellement, les centres de la CEAR sont débordés en raison de l’augmentation du nombre de migrants (femmes et enfants). De son côté, le gouvernement canarien est dépassé par la situation. Il éprouve des difficultés à intégrer et à scolariser les plus de 2 500 mineurs non accompagnés qui sont sous la tutelle de la région.

À lire : Mystère sur l’arrivée de trois Marocains et un Belge aux Îles Canaries

En tout, près de 4 500 migrants ont rejoint Gran Canaria depuis le début de cette année, faisant d’elle la destination préférée des migrants. Elle est suivie par Fuerteventura et Lanzarote qui ont déjà enregistré l’arrivée de près de 2 500 migrants chacun, par Tenerife (1 000 migrants), El Hierro (environ 750 migrants) et La Gomera (100 migrants).

Mots clés: Immigration clandestine , Iles Canaries

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact