Îles Canaries : le rapatriement des Marocains va reprendre

2 février 2022 - 05h40 - Monde - Ecrit par : A.P

Le délégué du gouvernement des îles Canaries, Anselmo Pestana, a annoncé la reprise des rapatriements des migrants vers le Maroc dès le 7 février, date de la réouverture de l’espace aérien marocain.

Les autorités canariennes, de commun accord avec les autorités marocaines, avaient commencé à rapatrier les Marocains. L’accord prévoyait le retour de 80 Marocains par vol hebdomadaire vers Laâyoune, rappelle Canarias7, précisant qu’avant le 29 novembre, le Maroc avait déjà fermé en mars dernier son espace aérien aux vols en provenance d’Espagne et de France pour raison de crise sanitaire, suspendant de fait les retours pendant au moins deux mois.

À lire : L’Espagne expulse 80 Marocains vers Laâyoune par semaine

Avec la crise migratoire de mai, provoquée par l’arrivée massive de migrants à Ceuta, et afin de prévenir de pareille crise, l’Espagne considère qu’il est essentiel de reprendre les accords avec les pays de provenance des migrants pour leur retour dans de bonnes conditions. « Nous pensons que non seulement cela réduira la pression, mais que cela sera bénéfique pour les migrants eux-mêmes, car nous ne devons pas permettre ces nombreuses pertes en vies en humaines en mer. Il nous faut chercher des alternatives à ces aventures sur une route aussi meurtrière », a souligné Anselmo Pestana.

À lire : Nouvel afflux de migrants marocains aux Îles Canaries

Les chiffres confirment que la situation n’est pas près de s’améliorer. Au cours du mois de janvier 2022, environ 2 663 personnes auraient immigré à Gran Canaria, Lanzarote et Fuerteventura à bord de 62 bateaux, croit savoir la même source, ajoutant que ce nombre reste élevé (28,2 % de plus qu’en janvier 2021), même s’il est en baisse par rapport aux 3 000 migrants enregistrés au cours du dernier trimestre.

Il faut également noter le sauvetage en mer d’au moins une centaine de personnes lors d’une opération conjointe menée par la marine royale, la marine américaine et le centre de coordination de sauvetage de Las Palmas. Par ailleurs, les corps de 18 migrants ont été repêchés la semaine dernière, près de Lanzarote. Un incident déploré par l’ONG Caminando Fronteras qui a dénoncé un système de sauvetage défaillant (manque de personnel ou conflits de compétences territoriales).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Iles Canaries - Rapatriement

Aller plus loin

Jugés conflictuels, des municipalités des Îles Canaries refusent d’accueillir des mineurs marocains

Les centres pour mineurs isolés dans les Îles Canaries sont débordés. Les autorités locales tirent la sonnette d’alarme et affirment qu’elles ne pourront plus les accueillir....

MRE : reprise imminente des liaisons maritimes entre l’Espagne et le Maroc

L’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA) a prévu d’échanger ce lundi avec les compagnies maritimes, les représentants de la marine marchande marocaine et des ports de...

Îles Canaries : le rapatriement des migrants au Maroc reprend ce mardi

L’Espagne reprend les vols de rapatriement des migrants marocains arrivés par bateau dans les îles Canaries, suspendus depuis près d’un an. Le premier vol partira ce mardi de...

Une ligne maritime reliant les Iles Canaries et le Maroc

Une ligne maritime reliant les Iles Canaries et le Maroc, qui sera assurée par un navire de la compagnie "Armas", basée aux Iles Canaries, sera fonctionnelle à compter du 15...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...