L’Espagne expulse 80 Marocains vers Laâyoune par semaine

23 mars 2021 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Les autorités marocaines ont indiqué lundi, que plusieurs migrants mineurs accompagnés et non accompagnés, regroupés à quatre ou six dans des bateaux, sont rapatriés par semaine de Las Palmas vers Laâyoune. En tout, 80 voyages hebdomadaires sont effectués.

L’information a été fournie par des agents de la police marocaine lors d’une visioconférence avec le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, qui effectuait une visite au nouveau siège de la Division de la coopération internationale de la police nationale à Madrid.

« Les rapatriements de Las Palmas vers Laâyoune se poursuivent. Nous en faisons 80 par semaine. Quatre, cinq ou six mineurs, accompagnés et non accompagnés sont mis dans un bateau et convoyés à Laâyoune », a déclaré à l’occasion le policier Francisco Moñux qui a aussi évoqué la difficile collaboration avec les consulats marocains qui « sont très réticents à fournir des renseignements et la documentation sur les Marocains ».

Le chef de la police marocaine, quant à lui, a reconnu avoir constaté « un très grand changement » dans les conditions de rapatriement, rappelant par ailleurs que la situation épidémiologique s’est nettement améliorée dans le royaume. 70 nouveaux cas et 4 décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, fait-il savoir avant d’ajouter que « le Maroc a déjà vacciné sept millions personnes, soit 7 % de la population ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Laayoune - Enfant - Rapatriement

Aller plus loin

L’Espagne accélère le retour des migrants au Maroc

La reprise des relations entre l’Espagne et le Maroc va favoriser le retour rapide des migrants arrivés aux îles Canaries. En plus du vol hebdomadaire vers Laâyoune qui...

Îles Canaries : le rapatriement des Marocains va reprendre

Le délégué du gouvernement des îles Canaries, Anselmo Pestana, a annoncé la reprise des rapatriements des migrants vers le Maroc dès le 7 février, date de la réouverture de...

Le Maroc « ne joue pas le jeu » du rapatriement des mineurs

« Deux ou trois ordres de rapatriements » de mineurs marocains non accompagnés sont signés chaque jour, a assuré Abderrahim Mohamed Hammú, le vice-conseiller du mineur dans la...

Les Marocains expulsés d’Algérie veulent obtenir réparation

Une association marocaine se démène pour obtenir justice et réparation pour les familles chassées d’Algérie en 1975 sur fond de différend sur le Sahara occidental. Après...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Maroc : un « passeport » pour les nouveaux mariés

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle à la mise en place d’un « passeport » ou « guide » pour le mariage, dans lequel seront mentionnées les données personnelles des futurs mariés, ainsi que toutes les informations sur leurs...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Au Maroc, les élèves fêtent la fin d’année scolaire en déchirant leurs cahiers

Au Maroc, des scènes des élèves déchirant leurs cahiers et livres pour annoncer la fin de l’année scolaire, se sont reproduites.