L’Espagne accélère les expulsions de Marocains

1er mai 2022 - 21h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Des ONG comme Action sociale CGT Ceuta ont dénoncé les arrestations et les expulsions immédiates de migrants marocains en situation irrégulière dans plusieurs villes d’Espagne.

Les transferts de centaines de migrants subsahariens de Tanger-Tétouan (vers Ceuta) et Nador (vers Melilla) au Maroc vers des zones plus éloignées des frontières avec l’Espagne, a entraîné un renforcement des contrôles de pièces des citoyens aux apparences arabes résidant dans la péninsule. Une situation difficile à comprendre pour ces ONG espagnoles qui dénoncent la reprise des expulsions, « aussi bien par voie aérienne que par voie maritime ».

À lire : Tanger : les migrants subsahariens expulsés, dénoncent une « injustice »

Il y a quelques jours, un jeune homme de 22 ans originaire de Tétouan, en situation irrégulière, a été arrêté dans la ville de Séville et expulsé quelques heures plus tard au Maroc. Le jeune marocain a été rapatrié à Laâyoune, alors que toute sa famille vit à Tétouan, dans le nord du Maroc, dénoncent les ONG. « C’est incompréhensible, car il faut plus de deux jours pour rentrer à Tétouan par ses propres moyens », s’insurge sa famille.

À lire : L’Espagne accélère les expulsions des migrants marocains

Dans d’autres villes espagnoles, comme Valence, des cas ont également été signalés. Les associations désapprouvent ces expulsions qui se font dans des lieux « plus discrets » et pas vers des zones plus visibles comme les ports de Tanger, Nador ou Al Hoceima, où existent des organisations de droits de l’homme capables de dénoncer ces expulsions irrégulières.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Ceuta (Sebta) - Expulsion

Aller plus loin

La justice espagnole ordonne l’expulsion d’un Marocain

Le tribunal supérieur de justice de Navarre a ordonné l’expulsion pendant une période de dix ans d’un Marocain de 44 ans, condamné à une peine de 5 ans de prison par le tribunal...

L’Espagne expulse 80 Marocains vers Laâyoune par semaine

Les autorités marocaines ont indiqué lundi, que plusieurs migrants mineurs accompagnés et non accompagnés, regroupés à quatre ou six dans des bateaux, sont rapatriés par semaine...

L’Espagne accélère les expulsions des migrants marocains

L’expulsion des Marocains des Îles Canaries connaissent une augmentation ces derniers mois. L’Espagne renvoie près de 100 migrants marocains chaque semaine vers leurs pays...

Tanger : les migrants subsahariens expulsés, dénoncent une « injustice »

Les arrestations et les expulsions de migrants subsahariens résidant ou travaillant à Tanger, proche de la frontière de Sebta, se sont intensifiées depuis deux semaines suite au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.