Arrestations massives de migrants subsahariens au Maroc

16 avril 2022 - 18h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH), a dénoncé samedi les arrestations massives de migrants subsahariens au Maroc, près des frontières de Ceuta et Melilla.

« Depuis la reprise des relations entre le Maroc et l’Espagne, le dispositif répressif contre les migrants subsahariens s’est généralisé dans différentes villes, avec des arrestations massives et des transferts vers différentes régions », a indiqué la section de Nador de l’AMDH à EFE, précisant qu’il s’agit de « déplacements forcés » des migrants pour « les éloigner des frontières proches de l’Espagne » et leur « rendre la vie difficile ».

À lire : Tanger : les migrants subsahariens expulsés, dénoncent une « injustice »

Les migrants qui ont été arrêtés à Nador, proche de Melilla, ont été emmenés à Beni Melal, au centre du royaume, tandis que ceux arrêtés à Tanger, proche de Ceuta, ont été transférés « vers la frontière avec l’Algérie », détaille l’association. De même, les migrants arrêtés à Rabat ont été conduits à Marrakech et ceux détenus à Laâyoune et Tarfaya, au large des îles Canaries, ont été emmenés à Casablanca et Marrakech.

À lire : Un camp de migrants subsahariens démantelé à Casablanca

Pour le moment, les autorités marocaines n’ont fait aucune déclaration officielle sur le sujet. Cette dénonciation de l’AMDH intervient quelques semaines seulement après l’inauguration d’une nouvelle étape des relations entre l’Espagne et le Maroc, dans laquelle les questions migratoires et de la lutte contre le terrorisme, tiennent une place de choix.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Nador - Ceuta (Sebta) - Melilla - Association Marocaine des Droits Humains (AMDH)

Aller plus loin

Vague d’arrestations de migrants à Laâyoune

Depuis quelques semaines, les migrants subsahariens au Maroc sont arrêtés en pleine nuit ou au petit matin par la police. Une situation qui inquiète non seulement ces migrants,...

Hassan Ammari, le Marocain qui a parcouru les routes migratoires d’Afrique et d’Amérique latine

Le militant marocain Hassan Ammari a parcouru les routes migratoires d’Afrique et d’Amérique latine, depuis le Niger au Mexique, voyagé et souffert avec les migrants pour vivre...

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la...

Un camp de migrants subsahariens démantelé à Casablanca

Un camp de fortune des migrants subsahariens, situé près de la gare routière Oulad Ziane, a été démantelé samedi, par les autorités de Casablanca.

Ces articles devraient vous intéresser :

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.