De l’Algérie au Maroc, la nouvelle route migratoire des Subsahariens

4 juillet 2022 - 09h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Les migrants subsahariens, d’origine soudanaise pour la plupart, qui ont tenté de sauter la clôture de Melilla le 24 juin dernier, ont confié aux responsables de l’immigration avoir payé jusqu’à 2 000 euros pour passer de l’Algérie au Maroc.

Les migrants ont révélé avoir payé aux passeurs jusqu’à 2 000 euros pour entrer au Maroc depuis l’Algérie, confie à ABC, Leopoldo Bueno, avocat et membre de la sous-commission de l’immigration. Des sources policières ont également assuré que depuis un certain temps, des migrants soudanais préfèrent arriver au Maroc plutôt que de migrer vers la Libye.

À lire : Assaut de Melilla : le Maroc accuse l’Algérie

Âgés en moyenne entre 20 et 22 ans et provenant du Soudan Nord et Sud, du Cameroun et des zones de conflit, quelque 133 migrants ont réussi à entrer à Melilla lors des assauts du vendredi 24 juin et ont été admis dans les centres de migrants. Une quarantaine d’entre d’eux ont directement demandé l’asile, sans même prendre les conseils d’un avocat. « Ils sont très intelligents, et savent que la demande d’asile suspend toute action administrative », expliquent des sources consultées par le journal.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Algérie - Soudan

Aller plus loin

Arrestations massives de migrants subsahariens au Maroc

L’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH), a dénoncé samedi les arrestations massives de migrants subsahariens au Maroc, près des frontières de Ceuta et Melilla.

Lutte contre l’immigration irrégulière : le Maroc appelé au renforcement de ces lois

Deux experts marocains des questions migratoires appellent le Maroc à rendre ses textes de lois sur la lutte contre l’immigration irrégulière, conformes à ses engagements...

Plus d’un millier de migrants subsahariens convoyés de Tanger vers le sud du Maroc

Au total, 1350 migrants ont été expulsés mardi par les forces de l’ordre de la ville de Tanger. Ils sont pour la plupart originaires des pays subsahariens.

Un camp de migrants subsahariens démantelé à Casablanca

Un camp de fortune des migrants subsahariens, situé près de la gare routière Oulad Ziane, a été démantelé samedi, par les autorités de Casablanca.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.