La police bloque l’entrée de 150 migrants subsahariens à Melilla

16 juin 2021 - 06h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Un groupe de plus de 150 migrants subsahariens et du Maghreb ont tenté au petit matin de mardi, d’entrer illégalement dans la ville de Melilla. Ils ont été repoussés par les agents de la Garde civile dont neuf ont été « légèrement blessés » au cours de l’opération.

Les migrants, subsahariens pour la plupart, ont été refoulés « grâce au dispositif déployé par la Garde civile et la police nationale, et avec la collaboration active des forces de sécurité marocaines », fait savoir à Europa Press un porte-parole de la délégation gouvernementale à Melilla.

A lire : Le Maroc empêche une dizaine de jeunes d’entrer à Ceuta

« Neuf agents de la Garde civile ont été légèrement blessés » lors de l’opération « en raison des violences exercées par les migrants à l’aide de bâtons et de jets de pierres », informe le porte-parole qui souligne par ailleurs la participation de la police locale à cette opération.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Melilla

Aller plus loin

L’Espagne demande l’aide de l’Otan pour protéger Ceuta et Melilla

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, rencontre demain lundi, Joe Biden, en marge du sommet de l’OTAN. La crise migratoire avec le Maroc sera sans doute au cœur...

Le ministre de l’Intérieur espagnol vante la coopération avec le Maroc

La coopération avec le Maroc en matière d’immigration est « réelle et efficace » et les deux pays sont en contact permanent pour améliorer la protection au niveau des...

L’Espagne veut solliciter Frontex pour protéger Ceuta et Melilla

L’Espagne prend des mesures drastiques pour sécuriser Ceuta et Melilla face à la menace du Maroc de récupérer les deux villes autonomes. Le gouvernement de Sanchez envisage...

Nador : 28 Marocains bientôt jugés pour avoir tenté d’entrer illégalement à Melilla

28 Marocains poursuivis pour « immigration illégale, désobéissance et destruction de biens publics », seront jugés le 8 juin. La question des migrants qui veulent à tout prix...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.