Assaut de Melilla : le Maroc accuse l’Algérie

28 juin 2022 - 15h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc affirme que les migrants subsahariens qui ont tenté de sauter la clôture de Melilla vendredi, ont été dirigés par des « miliciens expérimentés » qui se sont infiltrés dans leurs rangs par la frontière avec l’Algérie, d’où « l’extrême violence » notée, qui a fait au moins 23 morts parmi les migrants.

« L’extrême violence des migrants et leur stratégie lors de l’assaut dénotent un sens élevé d’organisation et une progression bien planifiée par des meneurs aguerris et formés, comme des miliciens expérimentés dans les zones de conflit », ont indiqué à Europa Press des sources de l’ambassade du Maroc à Madrid.

À lire : Assaut de Melilla : les migrants ont fait preuve de violence extrême

Selon les mêmes sources, ces migrants sont entrés au Maroc par la frontière avec l’Algérie, « profitant du laxisme délibéré de ce pays dans le contrôle de ses frontières avec le Maroc ». « Armés de bâtons, de machettes, de pierres et de couteaux », ils ont attaqué les forces de sécurité marocaines, blessant 140 agents, selon les sources consultées.

À lire : Assaut de Melilla : la réaction « violente » de la police marocaine envers les migrants dénoncée

Le Maroc dénonce aussi les réseaux de trafic de migrants et rappelle qu’au cours des cinq dernières années, 5 000 réseaux de traite d’êtres humains ont été démantelés, dont 256 en 2021 et une centaine en 2022. De même, 360 000 tentatives d’immigration clandestine ont été déjouées depuis 2017.

Sujets associés : Immigration clandestine - Algérie - Melilla

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc veut enterrer les migrants morts pendant l’assaut de Melilla

Le Maroc prévoit d’enterrer les migrants subsahariens qui ont perdu la vie dans l’assaut à la frontière de Melilla, au cimetière de Sidi Salem, à la périphérie de Nador....

« Le coeur brisé », Seun Kuti annule son concert au Maroc

Touché par le drame de Melilla, Seun Kuti, fils du roi de l’afrobeat Fela Kuti, a annulé son concert, prévu ce samedi 2 juillet au Maroc.

De l’Algérie au Maroc, la nouvelle route migratoire des Subsahariens

Les migrants subsahariens, d’origine soudanaise pour la plupart, qui ont tenté de sauter la clôture de Melilla le 24 juin dernier, ont confié aux responsables de l’immigration...

Assaut de Melilla : les migrants ont fait preuve de violence extrême

Les migrants qui ont tenté de rentrer illégalement à Melilla vendredi depuis Nador, ont fait preuve de violence extrême sur les forces de sécurité marocaines qui leur bloquaient...

Nous vous recommandons

Immigration clandestine

Un camp de migrants subsahariens démantelé à Casablanca

Un camp de fortune des migrants subsahariens, situé près de la gare routière Oulad Ziane, a été démantelé samedi, par les autorités de Casablanca.

Des Marocains exigent de meilleures conditions d’accueil à Ceuta

Près de 200 migrants marocains parmi ceux arrivés en masse à Ceuta en mai dernier, ont manifesté samedi devant la délégation gouvernementale de la ville pour exiger de meilleures conditions d’accueil.

Ceuta : des mineurs retournent dans la rue pour échapper au rapatriement

L’opération de rapatriement des mineurs marocains lancé vendredi dernier par le ministère espagnol de l’Intérieur, a provoqué un effet inattendu. Les mineurs, de peur de retourner au Maroc, s’évadent des centres d’accueil pour se retrouver à errer dans...

Ceuta : à quand le retour de tous les mineurs marocains ?

Des milliers de migrants mineurs sont entrés à Ceuta en mai dernier, provoquant une crise migratoire inédite. Aujourd’hui, ils sont encore plus de 370 enfants et adolescents marocains à séjourner dans les centres de mineurs ou à errer dans les rues de...

Badr, un champion d’athlétisme disparu en mer

Au-delà des statistiques d’immigration clandestine, il y a des histoires comme celles de Badr, le jeune Marocain disparu en mer qui aimait concourir et gagner les courses d’athlétisme à Ceuta.

Algérie

Un diplomate algérien accuse le Maroc de créer « une situation fragile »

L’ambassadeur d’Algérie à Yaoundé a affirmé que le Maroc ne cesse de «  piétiner  » les « engagements en créant une situation fragile de ni guerre ni paix » au Sahara. Il répliquait ainsi à un responsable marocain qui a qualifié l’Algérie d’«  ennemie  ».

Tensions Maroc-Algérie : s’achemine-ton vers une « instabilité » au Maghreb ?

L’Algérie a rompu mardi ses relations avec Rabat. Cette nouvelle crise entre les deux puissances militaires au Maghreb risque d’entraîner une « instabilité » dans toute la région.

Sahara : l’Algérie travaille à monter la Tunisie contre le Maroc

L’Algérie, protectrice du Polisario, est déterminée à monter la Tunisie contre le Maroc pour que celle-ci s’aligne derrière l’option de l’Indépendance du Sahara occidental.

La Mauritanie, médiatrice dans la crise Maroc-Algérie

Le ministre mauritanien des Affaires étrangères, Ismail Ould Cheikh Ahmed, a assuré que son pays « travaille sereinement » pour apaiser les tensions entre l’Algérie et le Maroc après la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays.

L’avertissement de Nasser Bourita à l’Algérie

En marge de la réunion ministérielle de la Ligue arabe, le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita, a adressé un avertissement à l’Algérie, pays organisateur du prochain sommet arabe qui se déroulera du 1ᵉʳ au 2 novembre prochain sur son...

Melilla

Le Maroc cherche à « étouffer » Ceuta

Le Maroc s’apprête à lancer d’ici avril 2022 la zone commerciale située à Tétouan, non loin de Ceuta, et développée par Tanger Med Zones, filiale du groupe Tanger Med.

Le Maroc et l’Espagne peuvent « construire quelque chose de grand ensemble »

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Adil Raiss, fraîchement nommé coprésident du Conseil économique Maroc–Espagne (CEMAES), aborde, sans langue de bois, les sujets d’intérêt pour les...

Refusant de faire le service militaire, des Marocains s’enfuient vers Melilla

14 jeunes marocains, âgés de 17 à 20 ans, ont réussi mercredi à entrer à Melilla pour éviter, affirment-ils, d’effectuer le service militaire désormais obligatoire au Maroc.

FRS reprend la liaison Melilla - Motril le 5 mars

La compagnie maritime FRS va reprendre la liaison Melilla – Motril le vendredi 5 mars. Le navire Tarifa Jet, un ferry rapide, assurera cette liaison entre les deux ports, les vendredi, dimanche et lundi.

Craintes en Espagne sur une supposée co-souveraineté de Sebta et Melilla avec le Maroc

Vox Ceuta dénonce le silence du gouvernement de Pedro Sanchez après les déclarations de l’analyste Fernando Cocho sur une éventuelle co-souveraineté de Sebta et Melilla avec le Maroc.