Assaut de Melilla : l’Algérie dénonce la « fuite en avant » du Maroc

28 juin 2022 - 19h40 - Ecrit par : A.P

Accusée par le Maroc d’avoir laissé entrer les migrants qui ont pris d’assaut la clôture de Melilla vendredi dernier, l’Algérie n’a pas tardé à réagir. Elle dénonce « la fuite en avant » des autorités marocaines qui sont « constamment à la recherche de boucs émissaires ».

« Nous savons que le Maroc a érigé la fuite en avant en système de gouvernance. N’ayant pas le courage d’assumer leurs propres turpitudes, les autorités de ce pays sont constamment à la recherche de boucs émissaires pour se défausser de leurs responsabilités. Le communiqué de l’ambassade du Maroc à Madrid en est la parfaite illustration », a déclaré Amar Belani, envoyé spécial chargé du Sahara occidental et des pays du Maghreb au ministère algérien des Affaires étrangères, dans un entretien à TSA.

Dans un communiqué, l’ambassade du Maroc à Madrid indiquait que « les assaillants se sont infiltrés à la frontière avec l’Algérie, profitant du laxisme délibéré de ce pays dans le contrôle de ses frontières avec le Maroc », ajoutant que les migrants « extrêmement violents », disposaient « d’une structure hiérarchique de chefs endurcis et entraînés ayant le profil de miliciens expérimentés dans des zones de conflit ».

À lire : Assaut de Melilla : le Maroc accuse l’Algérie

Le diplomate algérien fait observer que, autant des « voix s’élèvent, notamment sur les réseaux sociaux, pour relever le caractère planifié et prémédité de cette ‘tentative’ », autant il convient de condamner le fait que les migrants aient été « réprimés férocement par les forces de l’ordre [du Maroc] pour, à la fois intimider les pays du sud de l’Europe dont l’Espagne au premier chef, en agitant la menace de la submersion migratoire et obtenir, en retour, le soutien diplomatique ainsi que des subsides substantiels de la part de l’Union Européenne ».

Quant à la frontière algérienne par laquelle seraient entrés les migrants au Maroc, Amar Belani assure qu’elle « est sécurisée à travers la mise en œuvre de dispositifs renforcés et performants qui nous permettent, entre autres, de déjouer régulièrement les tentatives d’introduction de quantités industrielles de cannabis en provenance de ce pays qui nous soumet à une véritable guerre d’agression en la matière ».

Tags : Algérie - Melilla - Immigration clandestine

Aller plus loin

Assaut de Melilla : le Maroc accuse l’Algérie

Le Maroc affirme que les migrants subsahariens qui ont tenté de sauter la clôture de Melilla vendredi, ont été dirigés par des « miliciens expérimentés » qui se sont infiltrés dans...

Assaut de Melilla : les migrants ont fait preuve de violence extrême

Les migrants qui ont tenté de rentrer illégalement à Melilla vendredi depuis Nador, ont fait preuve de violence extrême sur les forces de sécurité marocaines qui leur bloquaient le...

De l’Algérie au Maroc, la nouvelle route migratoire des Subsahariens

Les migrants subsahariens, d’origine soudanaise pour la plupart, qui ont tenté de sauter la clôture de Melilla le 24 juin dernier, ont confié aux responsables de l’immigration...

Assaut de Melilla : le Maroc reconnaît la mort d’un policier

Le Maroc dénombre un mort parmi ses forces de sécurité lors de l’assaut de migrants à la frontière de Melilla vendredi dernier, selon le dernier bilan établi par les autorités...

Nous vous recommandons

Béni Mellal veut séduire les MRE

Après une série de mutations opérées pour rendre attractive la région de Béni Mellal, le Centre régional d’investissement (CRI) Béni Mellal-Khénifra a organisé une opération de séduction auprès des MRE. À cet effet, une communication est faite dans le but de...

Le dirham recule face à l’euro

Sur le marché des changes, la paire DH/EUR affiche une baisse hebdomadaire de 0,34 % tandis que DH/USD est en hausse de 0,43 % la semaine dernière.

La présence marocaine dans les îles Chafarines n’est pas une menace pour l’Espagne

Le gouvernement espagnol considère l’installation par le Maroc d’une ferme piscicole dans les îles Chafarines, non comme une violation des eaux territoriales espagnoles, mais plutôt comme une simple question administrative relevant de la compétence des...

Maroc : voici la date l’Aïd al-Adha 2022

La date de l’Aïd al-Adha 2022 au Maroc est désormais connue. Du moins, selon les calculs astronomiques.

Le Maroc commande des moteurs d’avions de chasse aux États-Unis

Le Maroc a commandé des moteurs d’avion de chasse auprès de l’entreprise américaine Raytheon spécialisée dans les systèmes de défense. De quoi renforcer davantage son armement.

MRE : le port de Malaga se prépare pour une Opération Marhaba « historique »

L’Autorité portuaire de Malaga se prépare pour une Opération Marhaba qui, selon elle, s’annonce « historique » après deux années d’annulation pour raison de crise sanitaire et de crise diplomatique entre l’Espagne et le...

Maroc : de nouveaux radars automatiques opérationnels sur les routes

Les radars « nouvelle génération » annoncés par le ministère des Transports sont déjà opérationnels dans de nombreuses villes marocaines, prêts à verbaliser une panoplie d’infractions.

Covid-19 : nouvelles conditions d’entrée au Maroc

Le ministère de la Santé a procédé à l’actualisation des listes des pays classés A ou B, ainsi que les dispositions sanitaires pour les voyages internationaux. Ces nouvelles dispositions entrent en vigueur ce jeudi 18...

La Tunisie fait plier le Maroc devant l’OMC

Dans la guerre que se livrent les industriels marocains et tunisiens du cahier scolaire, ces derniers viennent de remporter une bataille auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce à quelques semaines de la rentrée scolaire, la période où se réalisent...

Maroc : après la canicule, les averses orageuses

La Direction générale de la météorologie (DGM) prévoit des averses orageuses localement fortes, ce samedi dans plusieurs provinces du royaume dont Al Hoceima.