Des Marocaines arrêtées pour trafic de migrants en Espagne

30 mars 2022 - 10h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

La Garde civile de Ceuta a arrêté 14 femmes dont des Marocaines, en tant qu’auteures présumées de trafic de migrants marocains, mineurs comme majeurs, vers Algésiras.

Les agents ont démantelé ce vaste réseau de trafic de migrants marocains qui empochait entre 2 000 et 5 000 euros par migrant pour les transporter vers Algésiras, fait savoir Europa Press. En octobre dernier, la Garde civile avait déjà arrêté cinq membres présumés du même réseau qui ont fourni de faux papiers d’identité à des migrants qui ont « une grande ressemblance physique » avec des citoyens de Ceuta pour leur permettre de passer les contrôles tant à l’héliport qu’à la gare maritime de la ville autonome.

À lire : Ceuta : six personnes dont une Marocaine arrêtées pour trafic de migrants

L’organisation criminelle offrait ses services aussi bien à des étrangers désireux de rejoindre la péninsule sur des lignes maritimes régulières qu’à des migrants sur des bateaux de plaisance. En tout, ce réseau international a organisé une trentaine de transferts de migrants, a indiqué l’Institut armé, soulignant que les faux documents d’identité réalisés au profit de ces migrants ont été saisis.

Sujets associés : Immigration clandestine - Algésiras - Ceuta (Sebta) - Femme marocaine - Arrestation

Aller plus loin

Un Marocain actif dans le trafic de migrants arrêté en Espagne

La police a arrêté 11 individus accusés de trafic de migrants. Ils auraient fait entrer illégalement 160 migrants à Cadix depuis Sebta, dont 60 mineurs arrivés en mai dernier...

Les États-Unis dénoncent le trafic de migrants entre le Maroc et l’Espagne

Les États-Unis alertent sur le risque pour les milliers de femmes et d’enfants qui migrent chaque année du Maroc vers l’Espagne de tomber dans le filet des réseaux de traite des...

Almeria : arrestation de plusieurs Marocains actifs dans le trafic de migrants

La police d’Almeria a arrêté depuis le début de l’année 16 personnes dont des Marocains qui ont tenté de faire entrer illégalement des migrants dans la ville. Ils sont...

L’Espagne refuse d’extrader un Marocain

L’Audience nationale espagnole a refusé d’extrader un Marocain arrêté à Grenade en février dernier par la Garde civile en tant qu’auteur présumé de trafic de migrants.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Maroc : Les femmes toujours "piégées" malgré des avancées

Le Maroc fait partie des pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord qui travaillent à mettre fin aux restrictions à la mobilité des femmes, mais certaines pratiques discriminatoires à l’égard des femmes ont encore la peau dure. C’est ce...

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Moulay Mehdi El Fathemy, le...

Pourquoi les Marocaines sont interdites de séjour dans les hôtels ?

Malgré l’inexistence d’une loi, les femmes marocaines seules sont toujours interdites de séjour dans les hôtels du royaume. Le député de l’USFP, Moulay Mehdi Al Fatmi, appelle le gouvernement à mettre fin à cette pratique discriminatoire.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...