Un Marocain actif dans le trafic de migrants arrêté en Espagne

19 mai 2022 - 00h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

La police a arrêté 11 individus accusés de trafic de migrants. Ils auraient fait entrer illégalement 160 migrants à Cadix depuis Sebta, dont 60 mineurs arrivés en mai dernier lors de la crise migratoire.

Le chef de cette organisation criminelle dédiée au trafic de drogue et de migrants vers l’Espagne, est un Espagnol d’origine marocaine de 36 ans. L’année dernière, il aurait fait entrer illégalement 160 personnes à Cadix depuis Sebta, dont 60 mineurs arrivés en mai dernier lors de la crise migratoire, indiquent des sources policières à El Pais.

La police nationale a interpelé le mis en cause la semaine dernière dans sa maison luxueuse, ainsi que 10 autres personnes dont des membres de sa famille et des amis résidant dans les quartiers d’El Príncipe et de Rosales, selon des sources dans l’enquête ouverte depuis un an, après qu’un jet-ski a été intercepté à Algésiras avec quatre mineurs à bord.

À lire : Des Marocaines arrêtées pour trafic de migrants en Espagne

Les membres du réseau criminel étaient bien organisés et prenaient toutes sortes de mesures de sécurité. Ils percevaient auprès des migrants 6 000 euros pour un transport en jet ski, ou 3 000 euros pour un transport en bateau. « S’ils voyagent en jet-ski, ils le font en journée et le trajet vers Cadix se fait en une demi-heure ; et s’ils voyagent en bateau, ils le font la nuit », expliquent les enquêteurs.

Les deux perquisitions menées par la police ont permis la saisie de deux appareils GPS, sept téléphones portables, divers documents et substances stupéfiantes. En un an, les 11 trafiquants ont réalisé plus de 500 000 euros de profits, selon les enquêteurs. Ils sont accusés d’un crime contre les droits des citoyens étrangers et contre la santé publique. Dix ont été déjà placés en détention.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne

Aller plus loin

Ceuta : six personnes dont une Marocaine arrêtées pour trafic de migrants

La Garde civile a arrêté à Ceuta et Malaga six personnes, dont une Marocaine, accusées de trafic de migrants marocains vers l’Espagne via le détroit de Gibraltar. Elles seront...

Les États-Unis dénoncent le trafic de migrants entre le Maroc et l’Espagne

Les États-Unis alertent sur le risque pour les milliers de femmes et d’enfants qui migrent chaque année du Maroc vers l’Espagne de tomber dans le filet des réseaux de traite des...

Deux Marocains arrêtés pour trafic de migrants à Melilla

La police espagnole a arrêté deux Marocains pour avoir fait entrer illégalement par la mer des migrants à Melilla. Ils seront poursuivis pour violation des droits des étrangers.

Des Marocaines arrêtées pour trafic de migrants en Espagne

La Garde civile de Ceuta a arrêté 14 femmes dont des Marocaines, en tant qu’auteures présumées de trafic de migrants marocains, mineurs comme majeurs, vers Algésiras.

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».