Vox demande la reconnaissance par le Maroc de «  l’espagnolité  » de Ceuta et Melilla

27 juin 2021 - 11h40 - Ecrit par : A.P

Le parti Vox, section Ceuta, exige que le Maroc reconnaisse « l’espagnolité » de Ceuta et Melilla avant toute reprise des relations. Il demande aussi que les frontières restent fermées de façon permanente pour limiter les flux migratoires en provenance du royaume.

Juan Sergio Redondo et Carlos Verdejo de la formation d’extrême droite ont demandé, lors d’une conférence de presse, qu’en réaction à l’attitude du Maroc qui aurait laissé entrer en masse des migrants à Ceuta les 17 et 18 mai, les autorités locales et nationales prennent des mesures draconiennes. Vox demande notamment aux autorités d’exiger du Maroc qu’il reconnaisse « l’espagnolité » de Ceuta et Melilla avant toute reprise des relations, rapporte El Faro de Ceuta.

À lire : Vox demande la suspension de la coopération avec le Maroc

Le parti ouvertement anti-marocain demande aussi qu’elles « expulsent » les migrants en situation irrégulière parce qu’ils « créent l’insécurité », ou à défaut, qu’elles prennent « des mesures pour les identifier et les confiner dans les hangars de Tarajal et des Piniers dans le cas des mineurs, et dans l’ancienne prison de Los Rosales en ce qui concerne les adultes ». Cette demande du parti d’extrême droite est irrecevable parce que contraire à la loi, analyse la même source.

« Depuis un mois, Vox défend que le fait de donner de la nourriture aux migrants, a un caractère contre-productif. Nous avons été critiqués, insultés et diabolisés par les médias. Aujourd’hui, grande est notre surprise de constater qu’un mois plus tard, la déléguée propose la même chose », a dénoncé Redondo qui soutient que cette pratique doit être combattue et sanctionnée « parce qu’elle encourage la création de colonies de migrants en situation irrégulière dans toute la ville ».

À lire : Vox veut protéger Ceuta et Melilla contre les menaces marocaines

Le parti exige également « des modifications législatives afin de permettre le rapatriement immédiat des mineurs étrangers non accompagnés (MENA) », poursuit Redondo qui demande aux autorités de « renforcer le système de sécurité et de contrôle », en attendant la publication de la nouvelle loi. Selon Redondo, la présence de ces MENA est un « problème orchestré par le Maroc pour anéantir les efforts de la ville, sachant que la gestion des flux migratoires avant la crise migratoire, était déjà désastreuse ». Pour Vox, le Maroc est donc « coupable » et « responsable » de « la situation migratoire chaotique » actuelle et veut aussi « étouffer » Ceuta et Melilla pour « demander leur annexion », renchérit Redondo.

Tags : Immigration clandestine - Espagne

Aller plus loin

Le parti Vox fête l’intervention de l’Espagne sur l’île du Persil (Laila)

Le parti d’extrême droite Vox a saisi l’occasion du 18ᵉ anniversaire de la libération de l’île de Persil qui a été célébré samedi, pour rappeler au Maroc que « la souveraineté espagnole...

Vox demande une délimitation claire des eaux territoriales à Ceuta et Melilla

Le parti Vox a présenté une proposition de loi au Congrès pour demander au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour procéder au tracé des frontières à Ceuta et Melilla...

Ceuta : des députés accusés d’être des « pro-marocains »

Le député et porte-parole de Vox section Ceuta, Carlos Verdejo, a déclaré qu’il existe des « pro-marocains » à l’Assemblée et principalement au PP, provoquant une tension au cours de la...

Vox ne veut plus d’imams marocains à Ceuta

Le parti d’extrême droite Vox a présenté une proposition de loi à l’Assemblée pour demander le remplacement de tous « les imams payés par le Maroc » par d’autres « entièrement...

Nous vous recommandons

L’Espagne refuse d’extrader un homme accusé d’enlèvement au Maroc

La Chambre pénale de la Haute cour nationale espagnole a rejeté la demande du Maroc d’extrader un de ses ressortissants résidant à Ceuta, et faisant l’objet d’un mandat d’arrêt international pour un crime d’enlèvement à Fnideq. Pour l’Espagne, l’individu...

Belgique : le corps retrouvé dans une valise est celui de Youness Bizrane

Les restes de Youness Bizrane, un Marocain disparu en 2013, ont été retrouvés dans une valise le long de la route N978 vers Cerfontaine, en Belgique. En 2016, le tribunal correctionnel de Turnhout avait condamné un individu pour le meurtre de ce MRE sans...

Tourisme : le Maroc retrouve le sourire

Malmené depuis plus de deux ans par le coronavirus, le secteur du tourisme affiche des perspectives prometteuses pour cette année, grâce à l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc, indique la Direction des Études et des Prévisions Financières...

France : une saisonnière marocaine dénonce l’esclavage moderne

Une Marocaine vient de prendre la fuite d’une exploitation agricole suite à des faits qu’elle qualifie d’esclavage moderne. Âgée de 44 ans, elle travaillait dans des champs de fraises dans la région du...

Covid-19 : le Maroc placé sur la liste rouge par la France

Le Maroc a été classé par la France sur la liste rouge des «   pays où le virus circule de façon assez active avec des variants préoccupants   ». Tout comme le Maroc, l’Algérie sera aussi sur cette liste, alors que la Tunisie y figurait déjà depuis un...

Agadir : perquisition au domicile du présumé tueur d’une Française

Les éléments de la police ont procédé à la perquisition du domicile du présumé meurtrier d’une touriste française à Agadir. Du matériel informatique et des ordonnances médicales ont été retrouvés.

Choisir sa nationalité sportive : un choix déchirant pour les binationaux

Le changement de nationalité sportive est un déchirement pour tous les sportifs. À l’instar de nombreux joueurs marocains ayant la double nationalité, qui se sont retrouvés devant l’obligation de choisir un pays au détriment de l’autre, de nombreux joueurs...

Achat de drones turcs et israéliens : le Maroc prêt à contrer toute attaque algérienne

Depuis la normalisation de leurs relations, Israël et le Maroc multiplient les accords militaires et sécuritaires. Israël reste le principal fournisseur du Maroc en drones kamikazes et en missiles, utilisés pour des frappes de longue portée. Dans un...

Un bus transportant des migrants venus du Maroc arrêté à Paris

À Paris, les forces de l’ordre ont arrêté un bus en provenance de Briançon qui transportait une cinquantaine de migrants venus en majorité de Tunisie, du Maroc, d’Égypte, d’Irak ou encore d’Afghanistan.

Le Maroc suspend également les liaisons maritimes

Pour se protéger de la nouvelle vague de Covid-19 en Europe et en Afrique, le Maroc a également pris la décision de stopper les liaisons maritimes pendant deux semaines, dès ce lundi 29 novembre.