Recherche

Vox demande la reconnaissance par le Maroc de «  l’espagnolité  » de Ceuta et Melilla

© Copyright : DR

27 juin 2021 - 11h40 - Monde - Par: A.P

Le parti Vox, section Ceuta, exige que le Maroc reconnaisse « l’espagnolité » de Ceuta et Melilla avant toute reprise des relations. Il demande aussi que les frontières restent fermées de façon permanente pour limiter les flux migratoires en provenance du royaume.

Juan Sergio Redondo et Carlos Verdejo de la formation d’extrême droite ont demandé, lors d’une conférence de presse, qu’en réaction à l’attitude du Maroc qui aurait laissé entrer en masse des migrants à Ceuta les 17 et 18 mai, les autorités locales et nationales prennent des mesures draconiennes. Vox demande notamment aux autorités d’exiger du Maroc qu’il reconnaisse « l’espagnolité » de Ceuta et Melilla avant toute reprise des relations, rapporte El Faro de Ceuta.

À lire : Vox demande la suspension de la coopération avec le Maroc

Le parti ouvertement anti-marocain demande aussi qu’elles « expulsent » les migrants en situation irrégulière parce qu’ils « créent l’insécurité », ou à défaut, qu’elles prennent « des mesures pour les identifier et les confiner dans les hangars de Tarajal et des Piniers dans le cas des mineurs, et dans l’ancienne prison de Los Rosales en ce qui concerne les adultes ». Cette demande du parti d’extrême droite est irrecevable parce que contraire à la loi, analyse la même source.

« Depuis un mois, Vox défend que le fait de donner de la nourriture aux migrants, a un caractère contre-productif. Nous avons été critiqués, insultés et diabolisés par les médias. Aujourd’hui, grande est notre surprise de constater qu’un mois plus tard, la déléguée propose la même chose », a dénoncé Redondo qui soutient que cette pratique doit être combattue et sanctionnée « parce qu’elle encourage la création de colonies de migrants en situation irrégulière dans toute la ville ».

À lire : Vox veut protéger Ceuta et Melilla contre les menaces marocaines

Le parti exige également « des modifications législatives afin de permettre le rapatriement immédiat des mineurs étrangers non accompagnés (MENA) », poursuit Redondo qui demande aux autorités de « renforcer le système de sécurité et de contrôle », en attendant la publication de la nouvelle loi. Selon Redondo, la présence de ces MENA est un « problème orchestré par le Maroc pour anéantir les efforts de la ville, sachant que la gestion des flux migratoires avant la crise migratoire, était déjà désastreuse ». Pour Vox, le Maroc est donc « coupable » et « responsable » de « la situation migratoire chaotique » actuelle et veut aussi « étouffer » Ceuta et Melilla pour « demander leur annexion », renchérit Redondo.

Mots clés: Espagne , Immigration clandestine

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact