Vox exige des sanctions contre le Maroc avant toute reprise des relations

17 juin 2021 - 19h30 - Espagne - Ecrit par : P. A

À l’opposé du Parti populaire (PP) qui demande au gouvernement espagnol de rétablir les relations diplomatiques avec le Maroc et d’adopter des mesures pour limiter l’entrée massive de migrants, le parti d’extrême droite Vox réclame des sanctions contre le Maroc avant toute reprise des relations.

Le sénateur Vox de Murcie, José Manuel Marín, a demandé l’annulation du premier point de la motion du PP, relatif au rétablissement des relations diplomatiques avec le Maroc, précisant que des sanctions devraient être imposées au royaume pour avoir provoqué la crise migratoire de Ceuta, avant toute reprise des relations. En clair, le parti d’extrême droite exige une réponse diplomatique forte de l’Espagne.

À lire : Affaire Brahim Ghali : Vox demande de « punir » le Maroc

Le Parti populaire a rejeté cet amendement, estimant qu’il viderait la motion de son sens. Mais le sénateur Marín insiste sur la nécessité de la sanction contre le Maroc qui a développé « une stratégie d’expansion territoriale, d’invasion et d’extorsion de l’Espagne, qui depuis de nombreuses années, lui octroie pourtant des millions d’euros d’aides ». « Le truc avec le Maroc, c’est le chantage et le manque de gratitude envers l’Espagne », a déclaré le sénateur Vox de Murcie.

Le gouvernement espagnol « doit donner une réponse énergique au Maroc en prenant contre lui des mesures sur les plans diplomatique, économique et sécuritaire, avec le soutien de l’Union européenne », renchérit Marín qui tient à ce que le gouvernement fasse « comprendre au Maroc qu’il n’est pas possible de jouer avec la sécurité et la souveraineté de l’Espagne ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Diplomatie - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

Aid al-Adha : Vox se plaint de l’influence du Maroc

La section Ceuta du parti d’extrême droite Vox reproche au gouvernement de reporter le Conseil des porte-parole initialement prévue pour le mercredi 21 juillet, rappelant que la...

Le parti d’extrême droite Vox veut un mur entre le Maroc et Ceuta

L’idée défendue par le porte-parole du parti d’extrême droite Vox, Carlos Verdejo, d’ériger un mur à la frontière pour protéger Ceuta d’une «  révolution au Maroc  » a surpris...

Crise migratoire : le président de Vox demande à l’UE de protéger sa frontière avec le Maroc

Face à « l’invasion » migratoire de Ceuta, le président du parti d’extrême droite espagnol Vox, Santiago Abascal, demande à l’Union européenne de prendre ses responsabilités en...

Vox demande la suspension de la coopération avec le Maroc

Le parti d’extrême droite Vox demande au Congrès d’exiger du gouvernement la suspension de toute coopération avec le Maroc, en attendant la résolution de la crise diplomatique...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...