Affaire Brahim Ghali : Vox demande de « punir » le Maroc

27 avril 2021 - 16h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le parti d’extrême droite Vox a demandé au gouvernement espagnol de sanctionner le Maroc parce qu’il aurait « autorisé l’arrivée de dizaines d’immigrants clandestins » via Ceuta, en réaction à l’accueil par l’Espagne du leader du Polisario, Brahim Ghali.

Le parti Vox a interpellé le gouvernement sur la situation des nombreux Marocains qui ont tenté de rejoindre l’Espagne via Ceuta le week-end dernier, rapporte la presse locale qui précise que ces tentatives d’immigration en masse interviennent après l’annonce de la présence sur le sol espagnol du leader du Polisario, Brahim Ghali, admis dans un hôpital de la région de Saragosse.

Pour prévenir de tels événements à l’avenir, le président du parti Vox à Ceuta, Juan Sergio Redondo, a demandé au gouvernement espagnol de « procéder à un déploiement plus important des forces de sécurité aux frontières terrestres et maritimes avec le Maroc ». Le parti d’extrême droite, considérant que les autorités marocaines « ont abandonné leurs missions en matière de contrôle des frontières et de leurs propres citoyens », demande aussi qu’une « pression internationale soit exercée sur le Maroc pour éviter des violations de droits de l’homme et du droit international ».

Les autorités marocaines s’étaient insurgées contre l’attitude de Madrid qui a accueilli le leader du Polisario, Brahim Ghali sur son territoire, la jugeant inamicale. Le ministre des Affaires étrangères a déjà convoqué l’ambassadeur d’Espagne à Rabat pour lui demander des explications sur cette affaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Polisario - Brahim Ghali

Aller plus loin

Le Maroc hausse le ton face à l’Espagne

Les tensions entre le Maroc et l’Espagne au sujet de l’hospitalisation de Brahim Ghali, chef du Polisario dans un hôpital de Logroño, non loin de Saragosse sous un nom d’emprunt...

Vox, spécialiste des fake news sur les Marocains

L’insécurité et l’islamisation de la Catalogne. Ce sont les deux principaux thèmes développés par le parti d’extrême droite VOX au cours de cette campagne électorale. Le parti...

Le PP exige des explications sur «  l’entrée illégale  » de Brahim Ghali en Espagne

Après les incessantes demandes d’explications du Maroc sur l’accueil en Espagne de Brahim Ghali, chef des séparatistes du Polisario, c’est le tour du Parti populaire (PP,...

Espagne : Vox utilise le meurtre d’un religieux pour salir les Marocains

Le présumé auteur du meurtre du sacristain de l’église d’Alcalá La Réal, n’est pas un Marocain, comme l’indiquait la rumeur lancée par le parti d’extrême-droite Vox sur les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.