Recherche

Le Maroc, premier pays arabe en nombre de SDF et de mendiants

© Copyright : DR

4 août 2019 - 10h10 - Société

La mendicité est un phénomène qui a pris une dimension inquiétante dans les rues marocaines. Le nombre de mendiants, au Maroc, place le pays à la tête des pays arabes en la matière et invite à se poser des questions quant aux origines et aux ramifications de ce phénomène sociétal.

Selon des statistiques officielles, le Maroc est le pays le plus touché par ce fléau social, avec 195.000 mendiants, suivi de l’Égypte, avec 41.000 et, l’Algérie, en troisième position, avec 11.000 mendiants.

La problématique de la mendicité a été l’objet d’un débat à la Chambre des Conseillers, le 4 juin dernier, en présence de la Ministre de la Famille et de la solidarité, Bassima Hakaoui. La séance s’est concentrée sur les différentes formes de mendicité, ainsi que sur les solutions à proposer pour y faire face.

Parmi ces formes, on retrouve des individus qui utilisent les enfants ou les nouveaux-nés, à des fins de mendicité. Les pleurs et les jérémiades, les tares ou les maladies physiques, les dons pour la construction de mosquées, les factures d’électricité, de loyer ou les ordonnances médicales, les périodes de fête ou le ramadan. Ce sont des moyens exploités par les mendiants pour susciter l’intérêt et la compassion.

Plusieurs facteurs sont à l’origine de ce fléau social, selon les députés, qui ont insisté sur la nécessité de mettre en oeuvre des solutions pragmatiques, à des niveaux aussi bien social qu’économique. La pauvreté, le chômage et la cherté de la vie sont les principaux responsables de la prolifération de ce phénomène, bien que d’autres éléments, plutôt subjectifs, sont à incriminer.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact