Recherche

Maroc : soirées chaudes d’un responsable local à Benslimane

© Copyright : DR

12 avril 2019 - 18h50 - Société

Il n’y a pas que les présidents de république qui organisent des soirées sexuelles. Même les moqadems s’y mettent. Un auxiliaire d’autorité a été en effet arrêté en ce sens ce lundi, près de Benslimane. Il organisait des soirées spéciales très chaudes.

Un moqadem vient de se rendre de lui-même aux autorités dans le cadre d’une affaire d’organisation de soirées sexuelles en groupe, cela dans les environs de Benslimane. L’affaire est allée trop loin et il risquait d’être arrêté à tout instant.

Un de ses complices est encore activement recherché, alors que trois autres personnes impliquées, deux femmes et un homme, ont vu leur garde à vue prolongé dans le cadre de cette même affaire, rapportée par Assabah. Ils sont poursuivis pour plusieurs chefs d’accusation, dont adultère, relations extraconjugales, ivresse et conduite en état d’ébriété. A savoir que le moqadem en question a déjà fait les frais de plusieurs mesures disciplinaires dans le passé.

La dernière soirée Bunga Bunga organisée par cet auxiliaire d’autorité date de seulement samedi dernier, où lui et ses quatre autres acolytes (dont une femme en instance de divorce), se sont livrés à maints plaisirs dans une plage relevant de la commune Mansouria.

Des gendarmes qui faisaient une ronde les ont interpellés et, profitant d’un moment d’inattention, le moqadem et l’homme toujours en cavale, ont pris la fuite à bord d’un véhicule, alors même que les gendarmes leur avaient retiré leur papier car ils étaient ivres.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact