Les raisons de la mise à l’écart du Maroc du sommet de Djeddah

17 avril 2023 - 18h10 - Maroc - Ecrit par : S.A

Plusieurs raisons expliquent la mise à l’écart du Maroc par l’Arabie saoudite de la réunion sur la réintégration de la Syrie avec la Ligue arabe, tenue vendredi à Djeddah.

L’exclusion du Maroc de la réunion de Djeddah pourrait s’expliquer par le fait que Rabat penche en faveur de la politique de Washington dans les circonstances actuelles, alors que les États du Golfe veulent adopter une politique qui s’oppose silencieusement aux décisions américaines concernant le Moyen-Orient, analyse Middleeastmonitor. La mise à l’écart pourrait se justifier par la participation de l’Algérie à cette réunion, les deux pays n’entretenant plus de relations diplomatiques depuis bientôt deux ans.

À lire : Dégradation des relations entre l’Arabie saoudite et l’Algérie à cause du Maroc

Pour étayer son argumentation, l’auteur de l’article fait remarquer le Maroc ne partage pas non plus le rapprochement actuel des pays du Golfe avec l’Iran, ayant coupé les liens avec Téhéran en 2018 après l’avoir accusé de soutenir le Front Polisario au Sahara occidental. De plus, « le Maroc, comme le Qatar, rejette le retour de la Syrie au sein de la Ligue arabe et n’a pas présenté ses condoléances à Damas après les tremblements de terre qui ont frappé la Turquie et la Syrie début février, et n’a pas envoyé d’aide humanitaire au pays ».

Sujets associés : Arabie saoudite - Syrie - Ligue arabe - Conseil de coopération du Golfe (CCG)

Aller plus loin

L’Arabie saoudite réitère son offre de médiation dans la crise Maroc-Algérie

En prélude au sommet arabe, l’Arabie saoudite a renouvelé son offre de médiation dans la crise entre le Maroc et l’Algérie. Elle estime qu’une éventuelle réconciliation entre...

Halal : accord entre le Maroc et l’Arabie Saoudite

Le Maroc et l’Arabie Saoudite viennent de signer deux conventions, qui permettront de dynamiser les liens commerciaux et renforcer la coopération dans divers domaines, dont la...

L’Arabie saoudite lance l’initiative « Route de la Mecque » au Maroc

Le ministère saoudien de l’Intérieur lance, pour la quatrième année, l’initiative « Route de la Mecque » dans cinq pays : Pakistan, Malaisie, Indonésie, Maroc et Bangladesh.

Dégradation des relations entre l’Arabie saoudite et l’Algérie à cause du Maroc

Les relations entre l’Arabie saoudite et l’Algérie se sont dégradées à cause de l’attitude d’Alger envers le roi Mohammed VI et le Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :