Italie : un sérial killer marocain condamné à 30 ans de prison

10 juin 2019 - 13h40 - Monde - Ecrit par : K.B

En 2018, un ressortissant marocain avait été condamné par la cour d’appel à 29 ans de prison ferme, pour viol et meurtre. Le pourvoi en cassation de ses avocats a été rejeté il y a quelques jours par la justice italienne.

Les faits remontent à 2012, quand le ressortissant marocain, Zakaria Ismaini, avait violé et frappé à mort une jeune italienne de 24 ans, avant de la jeter à la mer, au nord de Rome, rapporte le média italien Il Levante.

Le prévenu avait avancé que la jeune italienne s’était cognée la tête à un rocher en plongeant, pendant que l’enquête s’orientait au départ vers un cas de noyade accidentelle, avec non-assistance à une personne en danger et non sauvetage.

Toutefois, la justice italienne a pu mettre en lumière deux autres meurtres perpétrés par le Marocain, notamment celui d’un retraité italien qui a été brûlé vif ainsi que d’une citoyenne italienne de 53 ans qui a été assassinée "avec exactement le même mode opératoire que le meurtre d’Anna".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Italie - Homicide

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...