Recherche

L’Espagne a expulsé des Marocains ayant participé à des affrontements contre la police

© Copyright : DR

18 juin 2019 - 18h20 - Société

Les autorités espagnoles ont décidé d’agir fermement et, surtout, très vite. 24 heures après les affrontements qui se sont produits au Port de Ceuta entre les migrants marocains et les forces de l’ordre, l’Espagne vient d’annoncer l’expulsion immédiate des fauteurs de troubles.

"La délégation du Gouvernement de Ceuta a annoncé aujourd’hui que les migrants marocains qui ont participé cette nuit aux graves affrontements au Port de Ceuta ont été transférés au Maroc en vertu de la loi sur les étrangers", rapporte le site local, El Faro, de Ceuta.

La délégation ne donne pas le chiffre exact des Marocains ayant été transférés vers leur pays d’origine. Mais, la veille, 36 d’entre eux avaient été arrêtés, les mineurs, qui seraient au nombre de 15, ayant été transférés dans des centres tandis qu’on avait parlé du transfert immédiat des personnes majeures, au Maroc.

La veille, une soixantaine de Marocains s’étaient introduits dans la zone restreinte du Port de Ceuta, surprenant l’unique agent de sécurité sur place. Ils se sont ensuite attaqués aux agents de la Guardia Civil (dont au moins deux postes se trouvent au Port) faisant plusieurs blessés. Ils ont, selon la presse locale, lancé des pierres et d’autres projectiles dans leur direction.

A noter que quatre Marocains ont été placés en détention et sont poursuivis pour désobéissance et attaque sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact