Un quart des Marocains au sein de l’Etat islamique sont morts

28 juillet 2015 - 13h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Près de 25% des Marocains qui se sont rendus en Syrie et en Irak pour combattre au sein de l’organisation dite de l’Etat islamique sont morts, a déclaré le ministre de l’intérieur, Mohammed Hassad.

Lors d’une conférence de presse à Rabat, le ministre a rappelé que depuis 2013, 1350 Marocains se sont rendus dans ces zones pour faire le djihad et 286 y ont laissé la vie. « Les personnes qui s’y rendent vont à la guillotine » a prévenu Hassad, expliquant que les chiffres à eux seuls montrent que « c’est une boucherie ».

Revenant sur l’expérience marocaine pour éviter les départs, le ministre a expliqué que beaucoup de religieux, notamment les imams dans les mosquées, ont fait comprendre aux gens que voyager en Syrie et en Irak c’est aller à « l’abattoir ».

Sur la menace terroriste au royaume, Hassad a estimé qu’elle était réelle et que les services de sécurité marocains « font tout ce qui est possible pour que cela ne se traduise pas en actes réels ». « Nous sommes obligés de supposer que nous sommes une cible car sinon nous baisserions les bras », a insisté le ministre, ajoutant que depuis maintenant une dizaine d’années le Maroc a adopté une stratégie de prévention reconnue à l’échelle mondiale ».

Selon le ministre, une trentaine de cellules terroristes chargées de recruter des djihadistes pour la Syrie et l’Irak ou de perpétrer des attaques dans le pays, ont été démantelées depuis 2013. La dernière en date composée de 11 personnes, parmi elles des femmes, a été démantelée la semaine dernière. Cette cellule comptait s’en prendre à des cibles sécuritaires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Irak - Syrie - Mohamed Hassad - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

2500 Marocains combattent pour l’organisation de l’Etat islamique

2500 Marocains se trouveraient actuellement en Syrie et en Irak et combattraient pour le compte de l’organisation de l’Etat islamique (EI), d’après un rapport des services de...

Le Maroc expulse une famille anglaise qui voulait rejoindre l’Etat islamique

Les autorités marocaines ont expulsé samedi une famille originaire d’Angleterre qui avait tenté de rejoindre l’organisation dite de l’Etat islamique à partir du royaume.

Un Marocain raconte l’Etat islamique de l’intérieur

Un Marocain qui combattait en Syrie pour le compte de l’Etat islamique raconte, dans un entretien au journal Akhbar Al Yaoum, quelques vérités méconnues de cette organisation...

L’Etat islamique menace d’envahir Rabat et d’instaurer un califat au Maroc

"Nous allons bientôt frapper la capitale Rabat et nous allons instaurer un califat au Maroc...", menace Mohamed Hamdouch, un djihadiste marocain originaire de la ville de Fnideq...

Ces articles devraient vous intéresser :

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...