Recherche

Les militants du Hirak du Rif de retour au tribunal

15 novembre 2018 - 13h40 - Société

Nasser Zefzafi, leader du Hirak du Rif

Cinq mois après leur condamnation à des peines allant jusqu’à 20 ans de prison, les militants de Hirak, dont Nasser Zefzafi, sont de retour au tribunal de Casablanca pour le procès en appel.

En tout, 53 membres du mouvement avaient été condamnés en juin dernier. Tous avaient été arrêtés entre mai et juin 2017 par la police pour leur participation à des manifestations à Al Hoceima. Entre temps, 11 personnes avaient été graciées par le roi Mohammed VI en août dernier à l’occasion de l’Aïd Al Adha.

« Je jure de ne pas trahir le Hirak, vive la patrie », ont scandé les accusés et des proches lors de la première audience qui s’est déroulée hier.

Interrogé par l’AFP, Mohamed Aït Bennacer, un de leurs avocats, s’est dit « pessimiste » quant à l’issue de ce procès, regrettant « l’absence de signaux positifs » de la part des autorités.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact