Mohammed Jaraya jugé pour plusieurs faits de violence

16 juillet 2018 - 12h30 - Sport - Ecrit par : L.A

Mohammed Jaraya est attendu aujourd’hui devant le juge à Breda aux Pays-Bas où il sera jugé dans deux affaires de violences.

Le kickboxeur d’origine marocaine saura s’il est reconnu coupable de participation à une bagarre dans le même tribunal en février dernier. Jaraya était présent lors du procès pour le meurtre de Yassine Majiti, un jeune maroco-néerlandais tué alors qu’il tentait de calmer une bagarre sur un parking.

Un membre de la famille de la victime s’en était pris en plein procès au présumé meurtrier. Le procès s’était terminé en bagarre générale, bagarre à laquelle Jaraya aurait participé. Le ministère public a réclamé à son encontre 200 heures de travaux d’intérêt général.

Le même jour, Jaraya, sous contrat avec l’organisation Glory, doit être jugé lors d’un deuxième procès pour plusieurs faits de violences lors des fêtes de fin d’année aux Pays-Bas.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Procès - Kick-boxing - Mohammed Jaraya

Aller plus loin

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre...

Incroyable combat de kick-boxing entre Mohamed Jaraya et Nordin Ben Moh (vidéo)

Les Marocains Mohamed Jaraya et Nordin Ben Moh seront sans doute les stars du kickboxing de demain. Un combat entre les deux champions qui a eu lieu dimanche dernier montre que...

Mohamed Jaraya : le kickboxeur marocain qui monte, monte … (vidéo)

Mohamed Jaraya, 18 ans à peine, est le nouveau phénomène mondial du kickboxing dont on devrait sans doute parler beaucoup dans les prochaines années. Surnommé le destructeur,...

Menaces et fuite vers Dubaï : l’énigme Mohammed Jaraya

Le champion marocain Mohammed Jaraya, arrêté il y a deux semaines pour des soupçons de trafic de drogue, d’armes et blanchiment d’argent, restera en prison au moins pendant...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le grand retour de Jamal Ben Saddik compromis

Le champion marocain de kickboxing, Jamal Ben Saddik qui vient de purger sa suspension de 15 mois pour dopage ne participera pas au Glory Grand Prix. Il a tout simplement décliné l’invitation.

« Punch », les nouvelles salles de fitness de Badr Hari au Maroc

Le champion marocain de kickboxing Badr Hari, qui a récemment raccroché les gants, veut mettre en place un projet ambitieux au Maroc. Mercredi, il a annoncé le lancement d’une chaîne de centres de fitness baptisée « Punch ».

Badr Hari perd son combat contre Alistair Overeem

Le combat de trop sans doute pour Badr Hari. Le champion marocain de kickboxing a perdu ce samedi soir face à Alistair Overeem lors du Glory Collision 4 aux Pays-Bas.

Badr Hari recrute pour ses salles de fitness (Punch)

Dans le cadre du lancement au Maroc d’une chaîne de centres de fitness baptisée « Punch », le champion marocain de kickboxing Badr Hari est en quête de collaborateurs. Il a lancé un appel à candidature en ce sens.

Nabil Haryouli affrontera Nino Raia en mars prochain

Le champion marocain Nabil Haryouli affrontera le 5 mars prochain l’Italien Nino Raia dans le cadre du « Cage Event - T8KO ».

Mo Touchassie, futur Badr Hari ?

Le kickboxeur Mo Touchassie, surnommé « Baby Badr », affronte ce samedi au Gelmodrome, Donegi Abena, le champion en titre des poids mi-lourds, en remplacement de Tarik Khbabez, blessé. Le combattant n’a eu que cinq jours pour se préparer pour ce duel.

Mo « Baby Badr » Touchassie prêt pour Glory 90

Mo Touchassie, plus connu sous le nom de « Baby Badr », participera dans un mois au Glory 90. Le kickboxeur d’origine marocaine avait perdu il y a quelques jours son combat contre Donegi Abena pour le titre de poids mi-lourds.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Badr Hari, pas encore à la retraite

Le champion marocain de kickboxing Badr Hari, 38 ans, qui voit ses défaites s’accumuler, semble-t-il, n’est pas près de prendre sa retraite. L’heure est à la réflexion.

Glory ne veut pas que la « machine à cash » Badr Hari arrête le combat

Badr Haripourra toujours remonter sur le ring. C’est du moins le souhait de l’organisation Glory qui dit avoir donné un peu de temps au kickboxeur marocain pour revenir sur sa décision d’arrêter définitivement les combats.