Nabila Marhaben : Miss Maroc Pays bas

12 juin 2006 - 19h47 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Nabila Marhaben, 22 ans, élue vendredi soir première "Miss Maroc-Pays Bas" à Amsterdam, incarne, comme la manifestation qui l’a désignée, le désir d’une partie de la communauté marocaine des Pays-Bas d’en finir avec son image souvent négative.

S’affrontant pour le titre, douze finalistes, choisies parmi plus de 350 candidates, ont défilé vendredi soir en tenue décontractée, en robe de soirée puis en tenue traditionnelle marocaine, sur la musique arrangée par DJ Nadia, une jeune femme en foulard et jellaba, devant 400 spectateurs aux applaudissements enthousiastes.

Khadija Arib, députée du Parti social-démocrate (PVDA) et présidente du jury mi-néerlandais mi-marocain qui a finalement élu Nabila, confie la difficulté de choisir.
"Elles sont toutes belles, et toutes si libérées, si indépendantes, si intelligentes !", dit-elle sur un ton admiratif, que "cela l’a emporté sur mes principes féministes qui, il y quelques années encore, m’auraient fait décliner l’offre".

"Car aujourd’hui", poursuit la députée, quand on parle des gens d’origine marocaine (environ 324.000 personnes aux Pays-Bas), c’est soit pour parler de radicalisation soit de délinquance".

"Ces filles ont bien plus de piment que les Miss Pays-Bas tout court", renchérit Ahmed, conseiller en interculturalité.

En attendant la proclamation des résultats, le public, bon enfant, se laisse aller à chanter en choeur, des chansons d’amour en Néerlandais, interprétés par Rachid Azouzi, spécialisé dans la reprise de "tubes" bataves.
A l’invitation de DJ Nadia, la salle se met à danser, et pendant que les finalistes se préparent pour la dernière ronde, la fête, au rythme des déhanchements, prend une allure de mariage oriental.

Yassmine était trop sexy

Yassmine était une des finalistes de Miss Maroc-Pays bas. Elle a été éliminée la veille de la finale parce qu’elle aurait participé à une séance photos en bikini, hors le règlement interdit aux participantes de faire des photos presque dénudées.

La jeune fille aurait été escroquée par le photographe et le magazine Panorama pour lequel les photos avaient été prises. Les photos étaient autorisées dans le réglement si aucune référence n’était fait à Miss Maroc-Pays Bas dans l’article du magasine. Panorama ne s’étant pas tenu à son engagement, le magasine à non seulement fait référence à Miss Maroc-Pays Bas mais a en plus publié sur son site une vidéo de la séance photo.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Intégration

Ces articles devraient vous intéresser :

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.