OCP lève avec succès 1,5 milliard de dollars sur le marché international

13 juin 2021 - 06h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Le groupe OCP a annoncé avoir procédé avec succès, à une émission obligataire sur les marchés internationaux pour un montant total de 1,5 milliard de dollars. Les détails de l’émission composée de deux tranches et cotée à l’Euronext Dublin.

Le communiqué du groupe indique qu’avec cet Eurobond, OCP prévoit utiliser les fonds pour financer la seconde phase de son programme d’investissements ainsi que pour le rachat partiel de ses obligations internationales existantes arrivant à maturité en 2024 et 2025, afin d’allonger le profil de maturité de sa dette.

Pour le PDG d’OCP Mostafa Terrab, « le succès de cette émission obligataire internationale témoigne de la qualité de la signature du Groupe OCP auprès des investisseursinternationaux. Par ailleurs, l’objectif de cette démarche proactive d’OCP est d’optimiser notre structure financière en tirant profit de l’évolution des conditions de marché », indique le communiqué.

La même source informe que cette transaction a connu une réussite illustrée par les indicateurs suivants :

• Opération plus de 4,7 fois sur-souscrite pour un total d’environ 7 milliards de dollars pour les deux tranches, permettant un resserrement significatif des taux pour les deux maturités.
• Une prime de nouvelle émission négative de −10 points de base pour les deux tranches et les plus bas taux réalisés par le Groupe sur ces maturités.
• Le plus grand carnet d’ordre réalisé en Afrique, tous secteurs confondus, cette année.
• La plus grande tranche de 30 ans, jamais réalisée par une société du secteur dans la région MENA.
Les obligations sont notées (BB+/ stable) par Fitch Ratings et (BB+/stable) par Standard & Poors.
Les banques de files mandatées pour l’émission et la mise en œuvre de l’opération de gestion de passifs sont Barclay’s, BNP Paribas et J. P. Morgan.
OCP a été conseillé sur cette opération par Rothschild & Co.

A lire Maroc : bientôt une nouvelle usine de l’OCP

Par ailleurs, le communiqué précise que les conditions sur les marchés de capitaux internationaux, sont actuellement très favorables, ce qui amène le groupe à émettre un nouvel Eurobond afin de bénéficier des conditions attractives dans une optique de diversification continue de ses ressources de financement.

« Nous avons décidé d’émettre des instruments de longs termes, de maturité de 10 ans et 30 ans, ce qui permet d’allonger la maturité moyenne de notre dette, et donc, de réduire encore davantage le risque de refinancement. Les conditions de marché permettaient de bénéficier de taux attractifs pour ces longues maturités. Par ailleurs, le fait d’émettre à 30 ans renforce la perception d’OCP comme un émetteur premium sur les marchés capables d’offrir ce type de maturité », explique-t-on auprès d’OCP.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bourse - Phosphates - Dollar

Aller plus loin

Phosphates : la guerre Russie-Ukraine fait exploser le chiffre d’affaires de l’OCP

L’Office chérifien des phosphates du Maroc (OCP), l’un des leaders mondiaux de l’exportation de ce minerai, a réalisé un chiffre d’affaires de 56 milliards de dirhams (5,2...

Réaction du groupe OCP au reportage de France 5

Le groupe OCP a relevé les contre-vérités contenues dans le documentaire « Vert de rage : engrais maudits », diffusé le 19 septembre 2021 sur France 5 et saisi par la même...

L’OCP achève bientôt la construction de l’usine d’engrais et d’ammoniaque au Nigeria

Une délégation gouvernementale nigériane a été reçue mardi par l’Office Chérifien des Phosphates. Cette démarche a pour but d’accélérer les travaux de construction de l’unité de...

Maroc : bientôt une nouvelle usine de l’OCP

Le Groupe OCP et ses partenaires allemand (Budenheim) et belge (Prayon) veulent construire une nouvelle usine de production d’acide phosphorique purifié, à travers leur filiale...

Ces articles devraient vous intéresser :

Légère dépréciation du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,57 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,32 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 30 mars au 05 avril. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham baisse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié par rapport au dollar américain durant la semaine allant du 27 au 31 mars, avec une paire USD/MAD passant de 10,29 à 10,22, selon Attijari Global Research (AGR).

Appréciation du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,36 % face à l’euro et de 0,18 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 06 au 12 avril. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

La force économique des MRE se reflète à la Bourse de Casablanca

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les investisseurs étrangers détiennent à, eux seuls, plus du quart de la capitalisation boursière de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,54% vis-à-vis de l’euro et de 0,27% face au dollar américain, durant la semaine allant du 06 au 12 juillet courant, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se renforce face à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié de 0,29% face au dollar américain, et s’est apprécié de 0,48% vis-à-vis de l’euro entre le 14 et le 20 mars 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,12% vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,34% face au dollar américain entre le 01 et le 07 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham baisse un peu face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,17 % face au dollar américain et s’est dépréciée de 0,21 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 01 au 07 décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham perd de la valeur face à l’euro

Le dirham marocain a perdu de 0,78% face au dollar américain et de 0,48% vis-à-vis de l’euro, durant la période allant du 14 au 20 septembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Impact de l’appréciation du dirham face au dollar sur l’activité des importateurs marocains

Le dirham poursuit sa hausse face au dollar. Une appréciation de la devise marocaine qui devrait profiter aux importateurs marocains.