OCP : Nadia Fassi Fehri rejoint le Top Management

1er décembre 2020 - 08h30 - Economie - Ecrit par : G.A

Le Groupe OCP, premier exportateur de phosphate au Maroc, accueille au sein de son Top Management, Nadia Fassi Fehri. Elle fait son entrée en tant que Chief Transformation Officer, et membre du comité stratégique du Groupe.

Nadia Fassi Fehri doit sa position actuelle au professionnalisme avec lequel, elle a conduit la transformation d’Inwi. L’OCP a annoncé qu’elle entre dans ses nouvelles fonctions à compter de ce lundi. Le groupe attend énormément de la nouvelle venue qui entend apporter son expérience du numérique «  comme un levier majeur de la transformation des business models, de la culture d’entreprise et de ses modes de fonctionnement  », rapporte la MAP.

La nouvelle chief transformation officer est une diplômée de l’École Polytechnique, de l’École nationale des ponts et chaussées et de l’ESCP-EAP European School of Management. Elle a occupé différentes fonctions au sein du Groupe Managem. Au sein de l’entreprise, elle a piloté le lancement de la première mine d’or au Maroc. Entre 2015 et 2020, elle a aussi conduit la transformation d’Inwi en un opérateur digital global, ayant investi les secteurs stratégiques du Cloud, de la cybersécurité et du paiement mobile, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Distinction - Phosphates

Aller plus loin

Une plainte contre l’OCP aux Etats-Unis

Le groupe américain Mosaic accuse l’Office chérifien des Phosphates (OCP) de vendre des produits "subventionnés" sur le marché mondial. Le groupe marocain rejette ces accusations.

L’OCP imperturbable sur le marché mondial

L’Office chérifien des phosphates (OCP), n’a pas été perturbé par la crise sanitaire qui secoue la planète. Le groupe qui occupe le tiers du marché mondial, reste le leader.

Coronavirus : le gros chèque du Groupe OCP pour le fonds de solidarité

Le fonds spécial mis en place pour la gestion de la pandémie du coronavirus bénéficie de la mobilisation et de la contribution de grands groupes marocains. Avec la bagatelle...

Agriculture : l’OCP va accélérer la production rizicole en Côte d’Ivoire

Un protocole d’accord a été signé vendredi, entre le gouvernement ivoirien et OCP Africa, une filiale du Groupe marocain OCP. L’objectif est d’insuffler une nouvelle dynamique à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le prix du phosphate à l’international profite aux exportations marocaines

La hausse des exportations marocaines de phosphates et dérivés, observées depuis le début de l’année, se poursuit. À fin septembre dernier, les recettes ont fortement progressé de 66,6%, au lieu de 45,4% un an auparavant, indique la Direction des...

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...

Le Maroc, gardien de la sécurité alimentaire mondiale

Le Maroc possède 70 % des réserves mondiales de phosphate, un minerai utilisé pour produire les engrais alimentaires. De quoi faire du royaume un garant de la sécurité alimentaire mondiale.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.