Recherche

Agriculture : l’OCP va accélérer la production rizicole en Côte d’Ivoire

© Copyright : DR

7 septembre 2020 - 06h20 - Economie - Par: Bladi.net

Un protocole d’accord a été signé vendredi, entre le gouvernement ivoirien et OCP Africa, une filiale du Groupe marocain OCP. L’objectif est d’insuffler une nouvelle dynamique à la production rizicole dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Cet accord permettra l’accélération de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement de la riziculture 2020-2030, souligne la Map. L’objectif final est de rendre la Côte d’Ivoire autosuffisante en riz avant 2025 et de faire du pays l’un des plus grands exportateurs africains à l’horizon 2030.

Plusieurs domaines de coopération sont pris en compte par cet accord, dont entre autres, le développement et la restructuration des chaînes de valeur des activités rizicoles et l’accès à des engrais adaptés, comme levier majeur d’amélioration de la productivité de la riziculture et des revenus des riziculteurs en Côte d’Ivoire, détaille la même source. Par ailleurs, l’étude des sols, de la formation et de la sensibilisation des riziculteurs aux bonnes pratiques agricoles outre la digitalisation du processus de la chaîne de valeur de la production du riz, sont des volets importants définis par le même accord.

La signature de cet accord est intervenue à Abidjan, en présence du ministre ivoirien de la promotion de la riziculture, Gaoussou Touré et Mohamed Benzekri, représentant d’OCP Africa en Côte d’Ivoire, mais également, de l’Ambassadeur du Maroc à Abidjan, Abdelmalek Kettani et de plusieurs membres du gouvernement ivoirien. Pour le ministre ivoirien, il s’agit d’un « important » accord que signe la Côte d’Ivoire avec un « leader mondial » et qui contribuera à «  développer la production rizicole en Côte d’Ivoire  ». Pour sa part, Mohamed Benzekri a insisté sur la détermination « constante » d’OCP-Africa à accompagner le secteur ivoirien de la riziculture, à «  œuvrer la main dans la main avec les partenaires et les agriculteurs du pays  », dans le cadre d’une logique de partenariat « gagnant-gagnant ».

Présent dans plusieurs pays africains dont entre autres, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Sénégal, le Bénin, le Burkina Faso, l’Éthiopie, la Zambie, le Cameroun, le Nigeria et le Rwanda, OCP Africa qui occupe une place importante sur le marché du phosphate et des engrais phosphatés œuvre pour le «  développement d’une agriculture durable et prospère, et la mise en place de systèmes alimentaires pérennes en Afrique  », précise la même source.

Mots clés: Coopération , Agriculture , Côte d’Ivoire , Office Chérifien des phosphates (OCP)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact