L’Europe octroie 200 millions d’euros pour l’agriculture marocaine

18 septembre 2020 - 22h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Un important accord a été signé entre la Banque européenne d’investissement et le groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) en vue d’apporter un appui conséquent aux entreprises marocaines dans le domaine de la bio-économie et de l’agriculture pour un développement durable.

Un accord de financement de 200 millions d’euros pour financer le secteur agricole. Celui-ci cible particulièrement les investissements productifs et générateurs d’emplois et de valeur ajoutée. Cette signature s’inscrit dans le cadre des orientations de Génération Green “2020-2030”. La cérémonie relative à la signature de cet accord s’est déroulée en vidéoconférence. Cet accord est une première action en ce qui concerne la nouvelle stratégie depuis son lancement en février dernier le Roi Mohammed VI.

Aussi, ce soutien a-t-il été rendu possible grâce à la mobilisation de l’Union européenne face à la pandémie du nouveau coronavirus, plus précisément du programme «  Team Europe  » créé dans l’objectif de soutenir les pays partenaires de l’UE hors de l’Europe dans la lutte de cette crise sanitaire. Dans ce même sens, le prêt sera aussi accompagné d’une assistance technique, pour appuyer le GCAM dans la digitalisation des chaînes agricoles et le financement vert.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Crédit agricole du Maroc - Agriculture - Banque Européene d’Investissement - Aziz Akhannouch - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime

Aller plus loin

L’agriculture française en manque cruel de main-d’œuvre marocaine

La France souffre de l’absence des saisonniers venus du Maroc, d’Europe ou d’ailleurs chaque année en raison de la fermeture des frontières alors que le moment des récoltes...

Maroc : un nouveau prêt de la Banque mondiale pour l’agriculture

La Banque mondiale va allouer un financement de 250 millions de dollars au programme destiné à soutenir la stratégie Génération Green (Al Jayl Al Akhdar) dédiée à l’agriculture....

Agriculture : le Maroc compte investir 4,5 MMDH en soutien aux investissements privés en 2021

Le Maroc à travers son Fonds de développement agricole (FDA), va appuyer son secteur agricole, en y injectant quelque 4,5 milliards de dirhams au titre de 2021. C’est du moins...

Comment se porte l’agriculture bio au Maroc ?

L’agriculture bio est loin de connaître des années de gloire au Maroc. Et pour cause…

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Maroc : les exportations d’huile d’olive ont augmenté de 47 % à fin août

Le volume des exportations marocaines d’huile d’olive a doublé par rapport à 2021, atteignant 13 200 tonnes en volume à fin août et 456 millions de dirhams en valeur, soit une hausse de 47 %.

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

L’Aïd al-adha sera-t-il célébré cette année au Maroc ? Akhannouch répond

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a confirmé que l’Aïd Al-Adha aura bien lieu au Maroc cette année. S’exprimant devant la Chambre des représentants lors de la session mensuelle dédiée à la politique générale de l’Exécutif, il a déclaré : « La...

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Les souks marocains vont être renovés

Compte tenu du rôle essentiel que jouent les souks hebdomadaires dans le développement socio-économique, le ministre de l’Agriculture a annoncé travailler pour la rénovation de ces espaces.

Crise céréalière : les producteurs français pour combler les besoins du Maroc

La production céréalière est en forte baisse en raison de la sécheresse. Une opportunité vite saisie par les producteurs français qui disent être prêts à combler le déficit sur le marché marocain.

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.