Recherche

Pas de marchandage sur le Sahara marocain

© Copyright : DR

22 août 2003 - 12h24 - Maroc - Par:

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a exclu catégoriquement, mercredi, tout marchandage sur le Sahara marocain, soulignant que le Maroc demeure ouvert à tout dialogue constructif et franc pour régler ce problème artificiel dans le cadre de la préservation de son intégrité territoriale.

Le Maroc demeure "ouvert à tout dialogue constructif et franc pour le (ndlr : le problème artificiel du Sahara) régler dans le cadre de la préservation de notre intégrité territoriale et notre souveraineté nationale, à propos desquelles nous n’accepterons jamais, Je dis bien jamais, aucun marchandage", a dit le Souverain dans un discours radio-télévisé à la nation à l’occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.

Aux adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume, SM le Roi a tenu à affirmer que la "démocratie pour laquelle nous avons opté comme moyen de gestion civilisée de nos affaires nationales est, contrairement à ce qu’imaginent ces adversaires, un puissant pilier qui consolide notre front intérieur et renforce l’unité de nos rangs". Elle constitue, a ajouté le Souverain, "la meilleure option pour en finir avec ce problème artificiel". SM le Roi a appelé le peuple marocain à une mobilisation de tous les instants, soulignant que "la vraie bataille n’est pas celle qui met aux prises des particuliers, des groupes, des partis ou des associations, et que les différends concernant la gestion des affaires publiques ne doivent pas nous faire oublier notre combat décisif et salutaire qui est de défendre, avec toute la ténacité requise, notre intégrité territoriale, pour repousser les menaces et les dangers et déjouer les complots visant à y porter atteinte".

En effet, a dit le Souverain, "la préservation de notre intégrité territoriale demeure pour nous un devoir impérieux qui impose une mobilisation totale, une vigilance de tous les instants, et des actions efficientes, afin de clore définitivement le dossier d’un conflit créé de toutes pièces par les adversaires de la marocanité du Sahara, qui persistent à contrarier ce droit avec hargne et animosité". Ces adversaires "ont fini par laisser tomber le masque pour se dévoiler comme le véritable adversaire", a fait observer SM le Roi, notant que "l’ambition qui les anime d’établir, par le biais de pions séparatistes, une hégémonie totale sur toutes nos provinces du Sud, les a amenés jusqu’à soulever la question de la partition qui conduirait inéluctablement à la balkanisation de la région tout entière, au lieu de s’atteler sincèrement à édifier, sur des bases saines, une Union maghrébine forte".

Face à cette "attitude d’hostilité qui ne cesse de contrarier toutes les solutions consensuelles négociées et équitables, et qui prône, à la place, des solutions sournoises et insidieuses, le Maroc qui se trouve sur le territoire de son Sahara, fort de son unanimité sacrée autour de sa cause, est fier de l’appui de pays frères et amis qui ont conscience de la justesse de sa cause", a expliqué le Souverain.

Et SM le Roi de conclure que face à cette même attitude d’hostilité, le Royaume du Maroc "tient, par la voix de ton Premier Serviteur, Petit-Fils de Mohammed V, héros de la libération, et Héritier du credo de Hassan II, artisan de la Marche Verte, que Dieu bénisse leur mémoire, à réaffirmer que, animés par toute la symbolique dont ce jour mémorable est porteur, et qui incarne la symbiose entre le Trône et le peuple, nous sommes tous mobilisés pour défendre notre intégrité territoriale, quels que soient les sacrifices à consentir et les complots et les manoeuvres à déjouer".

Avec les mêmes conviction et détermination, le Souverain a, par ailleurs, exhorté son peuple à s’engager "activement dans une nouvelle Révolution du Roi et du Peuple", en se fondant, pour cela, sur les référentiels et les objectifs ambitieux définis dans le Discours du Trône, la finalité suprême étant "d’édifier un Etat démocratique efficient, prémuni contre toute sorte d’anathème religieux et d’exclusion politique, de bâtir une économie libérale génératrice de richesses et d’emplois, de construire une société solidaire, et de favoriser une renaissance culturelle, en phase avec le temps, respectueuse de l’identité marocaine.

MAP

Mots clés: Polisario , Marche Verte , Sahara Marocain

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact