Le plus grand perturbateur des cortèges du roi Mohammed VI décède du coronavirus

3 juin 2020 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Plus connu sous le nom de Haj Zambia, le plus grand perturbateur des cortèges du roi Mohammed VI est décédé récemment à l’hôpital Cheikh Zayed à Rabat, des suites d’une infection au covid-19. Il a été inhumé au cimetière Sidi Messaoud à Hay riyad.

Souffrant de pathologies chroniques multiples, dont le diabète et l’hypertension artérielle, le défunt avait été admis en soins intensifs, suite à l’aggravation de son état de santé.

De son vivant, Haj Zambia avait fait l’objet de plusieurs avis de recherche pour des actes frauduleux en rapport avec des dons royaux, et pour entrave du cortège royal, rapporte le journal Assabah. Il avait même provoqué la chute de hauts fonctionnaires au sein de la Direction de la sûreté des palais royaux, lesquels avaient accepté de faire passer ses requêtes au roi, en échange de grosses sommes d’argent.

Les années passées à la prison de Larache ne l’avaient pas empêché de constituer un réseau criminel qui le tenait à jour du moindre mouvement du roi Mohammed VI, ajoute le quotidien. La fouille de sa cellule avait permis plus tard à la brigade nationale de police judiciaire de retrouver une liste des personnes ayant bénéficié d’agréments de transport ou de voyages à la Mecque.

Sujets associés : Rabat - Cortège royal Maroc - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le cortège du roi Mohammed VI perturbé (vidéo)

Un jeune homme s’est précipité sur le cortège royal, le vendredi 11 octobre, à sa sortie du siège du Parlement, où le Roi Mohammed VI avait présidé l’ouverture de la nouvelle...

Le perturbateur du cortège du roi Mohammed VI a récidivé

Placé en détention provisoire depuis le 25 juin dernier par le juge d’instruction, l’employé d’une société de microcrédit sera traduit le lundi 11 novembre devant la chambre...

Nous vous recommandons

Rabat

Rabat : lourdes peines pour viol collectif

Trois membres d’une bande criminelle ont écopé en appel de lourdes peines de prison pour l’enlèvement et le viol d’une mère et de ses quatre filles commis en 2020 dans un douar de Bouknadal, dans les environs de Salé.

Des auxiliaires d’autorité arrêtés à Rabat pour vol et abus de confiance

Les éléments de la Brigade judiciaire de Rabat ont arrêté deux auxiliaires d’autorité (moqadems) dans le cadre d’une enquête sur le cambriolage d’un entrepôt appartenant à la commune de Yacoub El Mansour. Ils sont poursuivis en état d’arrestation pour...

La frontière entre le Maroc et Sebta rouverte en janvier ?

La reprise de l’activité au point de frontière de Bab Sebta pourrait être effective à partir de mi-janvier 2021. Cette question ferait l’objet de débat à la prochaine réunion de haut niveau Maroc-Espagne, prévue le 17 décembre à Rabat.

Des Marocains vent debout contre la visite du chef de l’armée israélienne

De nombreux Marocains s’opposent à la première visite officielle au Maroc d’un chef d’état-major d’Israël. Aviv Kochavi est arrivé à Rabat lundi 18 juillet.

Deux scientifiques marocains parmi les 50 meilleurs scientifiques du monde

Deux chercheurs marocains de l’Université Mohammed V de Rabat, Rajaa Cherkaoui El Moursli et Farida Fassi, figurent dans la liste des 50 meilleurs scientifiques du monde.

Cortège royal Maroc

Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ)

Bouznika : enquête sur une spoliation foncière impliquant des élus

Sur instructions du Procureur général près la Cour d’appel de Casablanca, la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) mène une enquête sur un lotissement anarchique abritant de luxueuses villas et aménagé sur une plage de la zone sud de la...

Près de 10 tonnes de drogue saisie par la police au Maroc

Une opération de trafic de drogue à Sidi Allal El-Bahraoui, dans la province de Khémisset, a été mise en échec par les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), aidés par plusieurs services de sécurité.

Fès : la police démantèle un vaste réseau de boissons alcoolisées de contrebande

Les éléments de la Brigade régionale de la police judiciaire de Fès ont saisi plusieurs dizaines de milliers de bouteilles de boissons alcoolisées dont la commercialisation ne respecte pas les dispositions fiscales et douanières en vigueur.

Maroc : convoqué par la police, un député prétexte être atteint du Covid

Impliqué dans une affaire de falsification, de faux et usage de faux, le député élu sous la bannière de l’Union Constitutionnelle, Sghir Babour, a prétexté être malade du Covid-19, afin d’échapper aux enquêteurs de la BNPJ.

Maroc : un milliardaire arrêté dans le cadre de l’affaire de la farine frelatée

Les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) ont arrêté un riche minotier dans le cadre de l’affaire de la farine frelatée. L’Association marocaine pour la protection de l’argent public (AMAP) demande aux enquêteurs de poursuivre...