Le meurtrier de Sanae Haddadi devant les juges

23 mars 2010 - 14h42 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Le meurtrier de la jeune marocaine Sanae Haddadi pourrait passer 23 ans derrière les barreaux. Le parquet de Tarragone (Espagne) a en effet requis cette peine contre le meurtrier de la jeune femme tuée en mars 2008.

"Dans ses conclusions, le ministère public exige pour le présumé meurtrier, Mohamed B., également Marocain, une peine de 23 ans de prison pour crime d’assassinat et trois autres années de prison pour harcèlement et menaces. Le présumé meurtrier devra également verser 100.000 euros d’indemnités à la famille de la victime", selon , la radio espagnole Cadena SER.

Sanae Haddadi âgée de 27 ans, avait rappelons le, été tuée de plusieurs coups de couteau en pleine rue à Tarragone. Un histoire de cœur ayant mal tournée serait à l’origine de ce drame.

Mohamed B. sera quant à lui fixé sur son sort le 3 mai, date du début de son procès.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Procès - Tarragone - Homicide - Prison

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.