Taoufik, le lycéen expulsé, est de retour

22 avril 2009 - 16h41 - Ecrit par : L.A

Hier soir, Taoufik el-Madroussi est revenu en France. Une victoire pour ce lycéen sans papiers de Malakoff expulsé au Maroc en août dernier. La mobilisation a payé.

« Je commence à réaliser que je suis rentré . » Il est 22 heures hier, quand Taoufik el-Madroussi , les larmes aux yeux, pénètre dans le salon d’honneur de l’aéroport d’Orly. L’émotion emplit la salle. A cet instant, le lycéen entame une seconde existence. Son expulsion vers le Maroc en août 2008 avait déclenché un énorme élan de solidarité dans tout Malakoff.

Un élan qui ne s’est pas affaibli au fil des mois, au contraire. Élus, militants associatifs, enseignants du lycée Louis-Girard, tous avaient fait le déplacement hier pour accueillir celui qui était devenu un symbole. « Je suis heureux, lâche Taoufik. Je rentre enfin. Pendant ces longs mois passés au Maroc, j’ai beaucoup réfléchi. Il y eut des moments difficiles, mais jamais je n’ai perdu espoir. Ce soir, je commence une nouvelle vie. »

« Mon objectif, c’est décrocher le bac ! »

Taoufik était arrivé en France en 2002. L’année dernière, il a oublié de renouveler son titre de séjour. Les autorités s’en rendent compte au printemps quand il est condamné pour un vol avec violence. La procédure d’expulsion est lancée et aboutit le 26 août. Le jeune homme n’a pourtant jamais été seul. Sa famille, des amis, le Réseau éducation sans frontières (RESF), des parents, des élèves et des enseignants de son lycée s’élèvent alors contre cette expulsion. Ils créent un blog. Au fil des mois, courriers et manifestations devant le ministère de l’Immigration se multiplient. Son ancienne prof de français, Elise Brutley, mène la fronde. Les autres lui envoient des devoirs, puis les corrigent. A chaque vacances scolaires, deux enseignants se rendent au Maroc pour soutenir Taoufik et le préparer à ses examens.

Le ministère a finalement décidé d’accorder un visa à Taoufik fin mars, juste avant que les enseignants ne mettent leurs menaces de grève à exécution. « Je ressens beaucoup de bonheur. C’est la preuve que les seules batailles qu’on perd sont celles qu’on ne commence pas », résumait Elise Brutley qui était dans l’avion avec Taoufik hier. « Cela montre qu’on peut faire reculer le gouvernement si on y met les moyens, martèle Richard Moyon de RESF. Une mobilisation massive, construite, organisée, a permis cette grande victoire. » Le jeune homme n’a manifestement pas l’intention de se laisser griser par cette liberté retrouvée : « Dès demain (aujourd’hui), je me remets à mes révisions. Mon objectif n° 1, c’est décrocher le bac ! »

Source : Le Parisien - Olivier Bureau

Tags : France - Etudiants - Expulsion - Régularisation - Réseau éducation sans frontières

Nous vous recommandons

Macron demande des explications à Bennett suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

Le président français Emmanuel Macron s’est entretenu avec le Premier ministre israélien Naftali Bennett au sujet du logiciel Pegasus que le Maroc aurait utilisé pour cibler son numéro et ceux d’autres...

Le post hilarant de Ziyech après sa non convocation en équipe nationale

L’international marocain Hakim Ziyech fait partie des joueurs non sélectionnés par l’entraîneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic, pour les deux prochains matchs de l’équipe du Maroc contre le Soudan et la Guinée. Une décision qui a provoqué un large...

Cristiano Ronaldo attendu à Marrakech

Cristiano Ronaldo se rendra prochainement au Maroc pour l’inauguration de Pestana Marrakech. Cet hôtel de luxe appartenant au joueur et dont l’inauguration a été plusieurs fois reportée en raison de la pandémie du coronavirus, mais aussi du retard accusé...

Suspension du programme de forage de SDX Energy au Maroc

La société britannique « SDX Energy », basée à Londres et spécialisée dans l’exploration pétrolière et gazière, a décidé de suspendre son programme au Maroc où elle a terminé ses trois premiers puits. Une suspension qui devrait courir jusqu’en septembre ou...

Vers le transfert de Peugeot e-208 depuis le Maroc vers l’Espagne ?

Le groupe Stellantis a décidé de changer d’usine de production pour la version électrique de sa Peugeot produite en Slovaquie et au Maroc. La Peugeot 208 100 % électrique sera produite dans l’usine de Figueruelas à partir de...

Une Marocaine séquestre un homme pour l’obliger à l’épouser

Les gendarmes d’Asni, dans la province d’Al Haouz, ont arrêté mardi une femme qui a séquestré et torturé, avec l’aide de deux complices, un homme pour le contraindre à l’épouser.

Maroc : des vols privés depuis l’Europe opèreraient en secret

Des jets privés transportant des passagers en provenance des métropoles européennes, parviendraient à entrer au Maroc, malgré la fermeture des frontières aériennes. Un commerce florissant pour les organisateurs de ces...

Maroc : les vols risquent d’être perturbés au mois d’août

La situation s’annonce difficile pour le ciel marocain. Le trafic aérien de certains aéroports du Royaume risque d’être perturbé, en raison d’un débrayage des contrôleurs de la circulation aérienne, prévu à partir du 3 août...

Hakim Ziyech a dépassé «  les limites qu’un joueur ne doit pas franchir  »

En dévoilant jeudi la liste des joueurs convoqués pour participer à la double confrontation contre la Guinée Bissau et le match contre la Guinée Conakry, Vahid Halilhodzic a fait quelques mises au point en ce qui concerne la présence de certaines...

La crise Maroc-Espagne a profité aux compagnies maritimes française et italienne

Deux compagnies maritimes, l’une française et l’autre italienne, ont bien tiré profit de la crise diplomatique entre Rabat et Madrid. La compagnie marseillaise La Méridionale a renforcé sa ligne avec Tanger Med, augmentant le flux de passagers et de...