Recherche

Zakaria El Darabna et Yliass Bourhaleb, jeunes coureurs hors normes

© Copyright : DR

25 août 2007 - 20h45 - Sport

Deux coureurs d’origine marocaine sont connus en Belgique dans les pelotons des jeunes. Le Bruxellois Zakaria El Darabna, membre de la continentale Pictoflex, qui donc côtoie les pros. Cette année, il a terminé 16e de la Top Compétition flandrienne de Deinze-Ypres, il a aussi obtenu un podium en kermesse, tout en terminant 23e du GP Dhaenens ou au sein du peloton au GP de l’Escaut.

"Mon père courait beaucoup au Maroc, avant de venir en Belgique. Il courait pour le plaisir. Et mon grand frère, Galal, qui est aujourd’hui décédé, a commencé la compétition. Cela m’a donné envie et j’ai suivi ses traces, explique El Darabna. Parfois, je me dis que je gaspille de l’argent à faire du vélo. Mais d’un autre côté, le vélo t’apporte une discipline de vie, une rigueur et du respect. Car pour bien rouler, au lieu de faire le fou et de sortir en boîte, il faut beaucoup s’entraîner. Le vélo, c’est donc un bon moyen de se défoncer sainement. Mon but, c’est bien sûr de passer pro. Mais avec toutes ces équipes qui arrêtent, ce n’est pas évident. Quand je vois que même Ista a des difficultés pour repasser pro..."

Dans son sillage, il y a le Brabançon Yliass Bourhaleb. Ce junior, qui a été sacré l’an passé champion du Maroc, est un des éléments réguliers de l’UC Seraing. Sixième du Championnat de Wallonie, il a fait sa place dans le peloton et espère intégrer l’an prochain, chez les espoirs, le Pesant Club Liégeois.

"J’ai découvert le vélo par moi-même, explique-t-il. Comme mon père, j’aimais tous les sports. Je regardais donc le Tour ou les classiques à la télévision. Et j’aimais bien rouler à vélo. Du coup, je m’y suis mis. Je suis conscient qu’il n’y a pas beaucoup de coureurs maghrébins dans le peloton. C’est avant tout un manque de moyens. Car le vélo demande beaucoup d’investissements. Et il n’y a pas de secret. Comme ils n’ont pas les moyens de venir courir en Europe comme le font les Sud-Africains, les coureurs du Maroc ne peuvent pas vraiment progresser."

La Dernière Heure - J. Gil

Mots clés: Belgique , Cyclisme , Zakaria El Darabna , Yliass Bourhaleb

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact