Recherche

Maroc : des centaines d’hectares de forêts ravagés par le feu

© Copyright : DR

16 juillet 2021 - 15h00 - Société - Par: A.T

Un record absolu de températures obtenu lors d’une vague de chaleur « exceptionnelle » a été enregistré week-end dernier, dans plusieurs régions, le mercure frôlant les 50 degrés. Des centaines d’hectares sont partis en fumée. L’ampleur des dégâts de ces incidents varie cependant d’une ville à une autre.

Selon les autorités météorologiques du département des Eaux et Forêts, la vague de chaleur exceptionnelle du 9 au 11 juillet 2021 a provoqué le déclenchement de 20 feux concomitants à travers le Royaume qui ont incendié 1 200 hectares de forêts dans 10 provinces, rapporte la MAP.

« Notre pays a connu une vague de chaleur sans précédent, ayant enregistré des records de températures (46-50 °c) et de vents violents de chergui à travers l’ensemble des régions du Royaume. Durant les trois jours du 9 au 11 juillet 2021, ces conditions climatiques extrêmes ont contribué au déclenchement et à la propagation de 20 incendies de forêts concomitants à l’échelle nationale. Ces incendies ont totalisé une superficie globale brûlée de 1 200 ha », indique la note du département.

Les plus grandes superficies endommagées ont été enregistrés dans la province de Sefrou au niveau de la commune rurale d’Ighezrane (Ribate Al Kheir), pour 350 ha, et dans la commune rurale Laânaceur (Dayat Iffer), pour 470 ha. Les espèces forestières incendiées sont constituées essentiellement de pin maritime, thuya, de chêne vert, de pin d’Alep et d’essences secondaires.

Près de 736 personnes ont été mobilisées, appartenant à la Protection Civile, aux Forces Armées Royales (FAR), à la Gendarmerie Royale, au MAPMDREF, aux Forces Royales Air (FRA), aux Forces Auxiliaires, aux Autorités locales. On note au côté des moyens dépêchés par les services de l’État, la mobilisation citoyenne et des collectivités territoriales, des organisations non gouvernementales (ONG) et de la population locale.

A lire : Tanger : incendie à la Forêt diplomatique

Le feu a mobilisé près de 95 engins et aéronefs d’interventions terrestres (camions citernes d’incendies, véhicules de 1ʳᵉ interventions, Ambulances, VTT, matériels de terrassement, tracteurs…) et aériennes (2 avions bombardiers canadairs des FRA).

Aucune perte de vie humaine n’est à déplorer, ni dommages notoires aux biens de la population. Si 53 800 hectares étaient menacés par les feux de Sefrou, seuls 1,5 % a été endommagé, soit 820 ha.

Mots clés: Incendie , Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime , Environnement , Sefrou , Forces Armées Royales (FAR)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact