Agadir : l’homme qui a menacé une diplomate arrêté

15 mai 2021 - 14h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Agadir ont procédé à l’arrestation d’un individu montrant des symptômes d’une maladie psychiatrique, mercredi dernier. Il serait impliqué dans la publication d’un contenu violent via les systèmes informatiques, menaçant de commettre des actes criminels.

Il fait les frais de son inconduite. Les éléments de la sûreté nationale avaient entamé des enquêtes et investigations techniques suite à un tweet comportant un contenu violent et une menace à l’encontre de la cheffe d’une mission diplomatique accréditée au Maroc, indique la Direction générale de la sûreté nationale dans un communiqué.

Ces enquêtes ont permis d’identifier le suspect (32 ans) et de l’interpeller à Tikiouine, aux environs de la ville d’Agadir, précise la même source, ajoutant que la Brigade centrale chargée des crimes liés aux nouvelles technologies ont prêté main forte aux éléments du service préfectoral de la police judiciaire.

Selon l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, le mis en cause montre des symptômes d’une maladie psychiatrique, ce qui a nécessité une expertise médicale. Cette expertise a prouvé qu’il souffre de troubles psychiatriques. En conséquence, il a été placé dans un hôpital psychiatrique pour recevoir les soins nécessaires.

Sujets associés : Agadir - Criminalité - Twitter (X) - Arrestation

Aller plus loin

Un Marocain menace d’exterminer la police catalane avec une kalachnikov

Recherché par les autorités françaises pour des délits de droit commun et pour séjour illégal, Said Haddadi, un jeune Marocain de 25 ans, a été extradé lundi par la police...

Une actrice marocaine menacée par les milices du Polisario

Accusée de trahison et prise à partie par des sympathisants du mouvement du Polisario, la jeune actrice marocaine Fadila Elhamel, d’origine Sahraouie, a brisé le silence, en...

France : un Marocain condamné à 18 mois de prison ferme pour menaces de mort

Un Marocain de 26 ans poursuivi pour « apologie publique d’un acte de terrorisme » et « menaces de mort » sur trois policiers de Verdun lors de son transfert le 26 décembre 2020...

Ces articles devraient vous intéresser :

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Mohammed Ihattaren menacé par le milieu criminel à cause d’une relation amoureuse

L’absence de Mohammed Ihattaren au club néerlandais d’Ajax Amsterdam, ferait, d’après des sources médiatiques, suite à des menaces en provenance du « milieu criminel ». Le joueur et son club démentent.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Publicité : Twitter va partager ses revenus avec ses utilisateurs au Maroc

Twitter a décidé de partager ses revenus publicitaires avec ses créateurs de contenus au Maroc, en Jordanie, en Israël, aux Émirats arabes unis, afin de rendre plus attractif le réseau social au moment où, il est fortement concurrencé par Threads.

Twitter sanctionne Saâdeddine El Otmani

L’ancien chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani fait parler de lui, mais en des termes peu reluisants, en faisant sur Twitter le lien entre la variole du singe et l’homosexualité.

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.