Recherche

Une actrice marocaine menacée par les milices du Polisario

© Copyright : DR

27 novembre 2020 - 21h00 - Société - Par: K.B

Accusée de trahison et prise à partie par des sympathisants du mouvement du Polisario, la jeune actrice marocaine Fadila Elhamel, d’origine Sahraouie, a brisé le silence, en déclarant son attachement à ses racines et son dévouement à son pays.

Écœurée par les flots d’insultes et de menaces sur les réseaux sociaux, la tête d’affiche du long métrage marocain «  Sega  », du réalisateur Rabii El Jawhari, a décidé de réagir aux accusations de trahison.

«  De quelle patrie parlez-vous ?, a-t-elle rétorqué, le Sahara est marocain et je suis chez moi  », avant d’ajouter «  je suis fière d’être une Marocaine Sahraouie et je ne me laisserai jamais intimider par vos actes ignobles et lâches sur les réseaux ».

Pour rappel, la star du film marocain avait suscité l’ire des sympathisants du Polisario sur les réseaux sociaux, en publiant sur son compte Facebook un message de soutien aux Forces armées royales, et en plaidant en faveur de la marocanité du Sahara.

Mots clés: Cinéma , Menaces , Polisario , Sahara Marocain

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact