Recherche

En « guerre » contre le Maroc, le Polisario perd un de ses soutiens

© Copyright : DR

16 novembre 2020 - 15h30 - Maroc

Suite au regain de tensions entre le Maroc et le Polisario, la République Coopérative de Guyana a décidé de retirer sa reconnaissance de la «  République arabe sahraouie démocratique (RASD)  ».

«  Le Gouvernement de Guyana ne va plus reconnaître  » la «  RASD  », écrit le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de Guyana, M. Hugh Hilton Todd dans une correspondance adressée à Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. Guyana «  apportera son soutien entier aux efforts des Nations Unies en vue d’une solution pacifique et mutuellement acceptable  », a ajouté le ministre guyanien.

Grâce à l’impulsion donnée par le roi Mohammed VI, la dynamique internationale d’appui à la marocanité du Sahara se poursuit, à la mesure de l’érosion des reconnaissances à de cette «  République  », fait remarquer la même source, soulignant que 164 pays dans le monde ne reconnaissent pas la «  RASD  ».

Depuis 2010, 13 pays d’Amérique Latine et des Caraïbes ont retiré leur reconnaissance de la RASD. Guyana vient ainsi de s’ajouter à cette liste.

Mots clés: Polisario , République Arabe Sahraouie démocratique (RASD)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact