Recherche

« Le Polisario ne reviendra plus ici »

© Copyright : DR

14 novembre 2020 - 09h30 - Maroc

Sur instructions du roi Mohammed VI, chef d’état-major général et chef suprême des armées, les Forces armées royales (FAR) ont apporté, vendredi 13 novembre, une solution «  définitive  » au blocage du passage frontalier Guerguerat. L’intervention militaire a permis de mettre en déroute une soixantaine de miliciens du Polisario.

«  Le Polisario ne reviendra plus ici  », a assuré une source proche du palais royal à Jeune Afrique. Lors de son discours commémoratif du 45ᵉ anniversaire de la Marche Verte, le souverain avait affiché sa fermeté quant «  aux agissements inacceptables par lesquels on (les adversaires du royaume) cherche à entraver la fluidité du trafic entre le Maroc et la Mauritanie. »

«  Nous réitérons notre rejet catégorique des agissements inacceptables par lesquels on cherche à entraver la fluidité du trafic entre le Maroc et la Mauritanie, à altérer le statut juridique et historique qui prévaut à l’est du mur de sécurité ou encore à se livrer à une exploitation illégitime des ressources de la région  », déclarait le roi, persuadé que les Nations Unies et la Minurso continueront à remplir leur devoir en veillant à préserver le cessez-le-feu dans la zone.

Vendredi, les FAR ont déployé un cordon sécuritaire dans la zone tampon pour sécuriser le flux des biens et des personnes. Cette opération militaire s’est soldée par un succès. Les miliciens du Polisario ont pris la fuite.

Mots clés: Forces Armées Royales (FAR) , Mohammed VI , Polisario , Guerguerat , Minurso

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact