Recherche

« La frontière de l’Algérie est une ligne rouge », un avertissement au Maroc ?

© Copyright : DR

17 novembre 2020 - 09h00 - Maroc

Dans ce contexte de regain de tensions entre le Polisario et le Maroc, l’Algérie, allié du mouvement indépendantiste, semble-t-il, avertit le royaume que ses frontières sont «  une ligne rouge  ».

«  Les frontières nationales de l’Algérie, en particulier l’Ouest, le Sud-ouest et le Sud-est, sont une ligne rouge. […] Maintenir la vigilance à son plus haut niveau est un devoir sacré pour protéger l’Algérie  », a déclaré le général Said Changriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) dans un reportage axé sur une présentation du ministère de la Défense nationale.

Ce reportage a été diffusé sur la télévision publique du pays suite au déclenchement d’une opération militaire des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon de Guerguerat pour sécuriser le flux des biens et des personnes. Une opération qui a mis en déroute les miliciens du Polisario. En déclarant que ses frontières sont une ligne rouge, l’Algérie lance-t-elle un avertissement au Maroc ? Cela semble vraisemblable. D’autant que ce pays se sent menacé après le regain de tensions entre le Polisario et le royaume.

Lors d’un récent séminaire sur «  le rôle des médias nationaux dans le renforcement du front interne et faire face aux plans hostiles visant l’Algérie  », le général Chengriha a d’ailleurs appelé à la fédération et à la conjugaison des efforts des Algériens, des institutions, y compris des médias nationaux, pour contrecarrer les menaces et les dangers qui guettent le pays.

Mots clés: Polisario , Algérie , Sahara Marocain , Forces Armées Royales (FAR) , Guerguerat

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact