Recherche

À Saint-Ouen, le portrait d’Aïcha, caissière, morte du coronavirus illumine un mur (vidéo)

© Copyright : DR

6 juin 2020 - 10h00 - Monde - Par: S.A

L’artiste C215 a réalisé le portait d’Aïcha Issadounène, première employée et militante CGT de Carrefour Saint-Denis décédée, le 26 mars, des suites du covid-19. Une manière de rendre hommage à cette "personne exemplaire et serviable".

À Saint-Ouen, le portrait de la regrettée Aïcha Issadounène, une caissière de 52 ans, emportée par le coronavirus attire le regard. Une œuvre du graffeur Christian Guémy, alias C215. "Pendant le confinement, on a tous fait nos courses, on a tous vu les caissiers se sacrifier. Moi, j’étais confortablement confiné à la maison comme la plupart des Français", explique C215 à l’AFP.

Décrivant Aïcha Issadounène, l’artiste déclare que cette caissière qui travaillait depuis 30 ans au Carrefour de Saint-Denis "a un parcours incroyable". "C’était vraiment une personne exemplaire, serviable, qui était aimée du plus grand monde, une personne investie dans l’associatif", témoigne le graffeur, qui met son art au service de la défense de certaines causes notamment la liberté de presse ou la précarité.

"Le portrait est magnifique, s’émerveille Nora Issadounène, la petite sœur d’Aïcha. C’était une personne serviable, tout le monde la connaissait dans le quartier".

Samedi, un hommage aura lieu autour de cette fresque.

Mots clés: Peinture , Saint-Denis

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact