Le groupe AKIEM quitte le Maroc à cause du « manque d’attractivité »

2 juillet 2022 - 14h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le groupe AKIEM, spécialisé dans la location et la cession de matériel roulant ferroviaire, a décidé de quitter le Maroc, en raison du «  manque d’attractivité  » dans le secteur.

Après une décennie d’activités au Maroc, la société créée en 2012 vient d’être liquidée par les propriétaires, la SNCF et Eurotraction, un fonds géré par l’allemand DWS, gestionnaire mondial d’infrastructures, rapporte Challenge, rappelant que le groupe avait occupé à l’époque un secteur peu utilisé, fournissant même ses services à l’OCP, auquel il avait loué sept locomotives de type 36 000.

A lire : Industrie ferroviaire : une nouvelle usine va créer 1000 emplois au Maroc

Selon la même source, c’est l’entrée en service en 2019 du Slurry Pipeline, le plus long pipeline de transport du phosphate au monde (qui relie sur 235 km le site minier de Khouribga à la plateforme de transformation de Jorf Lasfar) qui a précipité le départ de AKIEM Maroc. Le marché n’est plus « attractif », a-t-il souligné.

Par ailleurs le groupe lui-même est en difficulté et sur le point d’être vendu depuis que ses principaux actionnaires ont décidé en 2021 de se retirer, fait savoir la même source. AKIEM détient une flotte de plus de 450 locomotives pour un chiffre d’affaires supérieur à 150 millions d’euros.

Sujets associés : Transport ferroviaire

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Industrie ferroviaire : une nouvelle usine va créer 1000 emplois au Maroc

Le Maroc est en discussion avec une entreprise de fabrication d’équipements ferroviaires pour la mise en œuvre d’un projet qui emploiera 1 000...

L’axe ferroviaire Tanger-Marrakech sera renforcé

La Banque africaine de développement (BAD) apporte son soutien à la modernisation du secteur ferroviaire au Maroc. Elle a mobilisé 300 millions d’euros en faveur de l’Office...

Repsol quitte le Maroc

Après 11 ans d’activités au Maroc, Repsol compte quitter le royaume. L’entreprise espagnole veut regrouper ses activités d’exploration et de production d’hydrocarbures dans des...

Nous vous recommandons

Transport ferroviaire

Covid-19 : les mesures d’assouplissement seront actualisées chaque deux semaines

Les mesures d’assouplissement adoptées seront actualisées chaque deux semaines, a fait savoir jeudi, le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, mettant l’accent sur la nécessité d’adopter un processus d’allègement graduel et avec...

Maroc : la gare TGV d’Agadir bientôt une réalité

Les choses se précisent pour la construction d’une gare TGV à Agadir. Pour preuve, la procédure d’expropriation du terrain, devant accueillir l’infrastructure, a été enclenchée.

Voici les grands projets de Casa Tramway pour 2021

Casa Tramway s’apprête à lancer plusieurs chantiers pour l’année 2021. L’entreprise a saisi l’occasion de son huitième anniversaire, pour lever le voile sur ses nouvelles ambitions en vue d’améliorer le service offert aux...

Touria El Asri, la première femme électromécanicienne à la STIB (vidéo)

L’électromécanique est un métier peu connu mais qui reste très utile dans le monde des transports. A Bruxelles, Touria El Asri excelle dans ce domaine et occupe le poste d’électromécanicienne à la Société des transports intercommunaux de Bruxelles...

Nouvel accident de tramway à Casablanca, un blessé grave

Un conducteur de camion irresponsable a percuté, mardi, un tramway non loin de la station Hôpital Sidi Moumen. Aucune perte en vie humaine n’a été déplorée en dehors d’un blessé.