Arrestation de barons de la drogue opérant entre le Maroc, l’Espagne et la France

26 septembre 2022 - 08h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

Deux trafiquants de drogue opérant entre le Maroc et la France ont été arrêtés en Espagne et à Dubaï cet été. Les deux figurent dans le « top national » des trafiquants français recherchés par l’Office antistupéfiants (Ofast).

Gabin Feriolo en cavale depuis plus de 10 ans et Tarik Kerbouci ont été arrêtés à la suite du démantèlement ces dernières années de deux messageries cryptées (EncroChat et Sky ECC) et de l’exploitation de centaines de milliers de messages échangés entre trafiquants du monde entier, fait savoir Le Journal du Dimanche. L’interpellation du premier a eu lieu mi-juillet à sa descente d’avion à l’aéroport de Malaga. Un exploit réalisé par la Guarda Civil. Soupçonné d’alimenter le marché français depuis le Maroc et la Costa Del Sol, ce trafiquant de drogue âgé de plus de 50 ans qui vivait avec sa compagne marocaine à Casablanca a été remis aux autorités françaises et écroué fin août.

À lire : Deux trafiquants de cannabis marocain arrêtés au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines

Le second, Tarik Kerbouci, 37 ans, a été arrêté à Dubaï le 25 juillet dernier quelques semaines après la visite dans l’émirat, fin juin, de la cheffe de l’Ofast Stéphanie Cherbonnier. Quelques semaines seulement avant la saisie record de 3,3 tonnes de cocaïne près de Marseille en février 2020, il figurait déjà le « Top 50 » des cibles de l’Ofast. Celui qu’on surnomme « Bison » est soupçonné d’être impliqué dans cette plus grosse saisie de cocaïne jamais réalisée en France métropolitaine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Espagne - Casablanca - Drogues - Trafic

Aller plus loin

Les Sherpas, la nouvelle trouvaille des trafiquants de haschich marocain en Espagne

Les réseaux de trafic de haschich rivalisent d’imagination pour continuer à convoyer la drogue du Maroc vers l’Espagne sans risquer de se faire prendre. Leur nouvelle...

Deux trafiquants de cannabis marocain arrêtés au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines

Les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) de Versailles ont interpellé dans la nuit de jeudi à vendredi 27 mai deux hommes transportant 1,9 tonne de...

Un baron de la drogue arrêté à El Jadida

Se basant sur les éléments du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) ont réussi à interpeller...

« Escobar du désert » : 20 personnes en détention au Maroc, dont des parlementaires

Le Procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca vient d’annoncer l’incarcération d’une vingtaine de personnes dans le cadre de la vaste enquête liée à l’affaire...

Ces articles devraient vous intéresser :

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »