Deux trafiquants de cannabis marocain arrêtés au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines

31 mai 2022 - 19h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) de Versailles ont interpellé dans la nuit de jeudi à vendredi 27 mai deux hommes transportant 1,9 tonne de cannabis marocain. Ils sont écroués, pour trafic de stupéfiants après leur mise en examen par un juge de la juridiction interrégionale de Paris.

L’arrestation de ces deux hommes âgés de 25 et 30 ans est le fruit d’une enquête de plusieurs mois sur une équipe constituée de trafiquants de drogue originaires de Seine-et-Marne et Seine-Saint-Denis. Cette enquête avait débuté par un renseignement recueilli au mois de février dernier sur cette équipe qui importe de la résine de cannabis du Maroc via l’Espagne selon la technique du « go-fast ». Selon une source proche de l’affaire, ce groupe alimentait les points de deal de toute l’Île-de-France.

À lire : Nancy : un réseau de trafic de cannabis marocain démantelé, sept personnes arrêtées

Jeudi, « les enquêteurs suivent le parcours d’un convoi depuis l’Espagne et décident de monter un dispositif pour l’intercepter à son arrivée en région parisienne », rapporte Le Parisien. L’opération se solde par un succès. Ils stoppent une Citroën Jumpy et une Mercedes Classe V au péage de Saint-Arnoult et découvrent 774 kg de résine dans le premier véhicule et 1,1 tonne de shit et 48 kg d’herbe dans le second. Ils procèdent à l’arrestation de deux hommes « déjà connus pour des affaires liées au trafic de stupéfiants » : un homme d’origine espagnole et un habitant d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

À lire : Un go-fast avec du cannabis marocain intercepté à Châtellerault

Après leur interpellation, ils ont été placés en garde à vue dans les locaux des stups de Versailles. Pour l’heure, les enquêteurs poursuivent leurs investigations afin d’identifier les donneurs d’ordre et les autres membres de ce groupe de trafiquants.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Paris - Drogues - Trafic - Cannabis - Arrestation

Aller plus loin

De trader à trafiquant de drogue : le parcours controversé de Chouaib Jhouri

Chouaib Jhouri a été arrêté en mars dernier après la découverte de 475 kilos de cannabis à son domicile à Beauvais. Candidat aux dernières élections municipales de Beauvais, le...

Nancy : un réseau de trafic de cannabis marocain démantelé, sept personnes arrêtées

La Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy (nord-est de la France) a réussi à démanteler un vaste trafic de cannabis opérant entre le Maroc, l’Espagne et les...

« Super-cartel » démantelé à Dubaï : probable extradition d’un MRE vers les Pays-Bas

Une vaste opération internationale a permis de démanteler un « super-cartel » de la drogue, actif en Europe. En tout, 49 suspects – dont un Néerlandais d’origine marocaine qui...

Un go-fast avec 375 kilos de cannabis marocain intercepté à Montauban

Les agents des douanes au péage de Montauban (Tarn-et-Garonne) ont intercepté le week-end dernier un go-fast transportant près de 400 kilos de résine de cannabis en provenance...

Ces articles devraient vous intéresser :

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...