Nancy : un réseau de trafic de cannabis marocain démantelé, sept personnes arrêtées

11 avril 2022 - 19h20 - Monde - Ecrit par : S.A

La Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy (nord-est de la France) a réussi à démanteler un vaste trafic de cannabis opérant entre le Maroc, l’Espagne et les Pays-Bas. En tout, sept personnes interpellées dont six placées en détention provisoire.

C’est le fruit d’une enquête démarrée en septembre 2021 à partir d’un renseignement anonyme. Le 6 avril 2022, sept individus — six hommes et une femme, âgés de 22 à 40 ans — étaient interpellés en Moselle et à Marseille sur commission rogatoire d’un juge d’instruction de la JIRS de Nancy, concernant un vaste réseau d’importation de cannabis depuis le Maroc via l’Espagne et les Pays-Bas. Ils ont été tous mis en examen.

À lire : Seine-Maritime : démantèlement d’un trafic de stupéfiants ayant sa base arrière au Maroc

« Ils importaient un million d’euros de cannabis tous les mois, à peu près 500 kilos. Au total, un peu plus de 237 000 euros et 132 kg de cannabis, au cours des différentes perquisitions menées en Moselle, ont été saisis », lors des perquisitions menées en Moselle, à Guénange, Gandrange, Folschviller, Uckange et Metz, ainsi qu’à Marseille dans les Bouches-du-Rhône, explique à France 3 Lorraine Coralie Coenen, substitut du procureur de la JIRS de Nancy. « Ce qui pour ce type d’affaire est plutôt rapide. Après huit mois d’instruction, l’opération d’interpellation a mobilisé tous les moyens de la gendarmerie et la police de Metz », ajoute-t-elle.

À lire : France : un réseau de trafic de cannabis marocain démantelé, 10 personnes condamnées

Après leur placement en garde à vue devant un juge d’instruction à Nancy et leur mise en examen, six des sept personnes interpellées ont été placées en détention provisoire. Une personne est, lui, placée sous contrôle judiciaire. Dans la foulée, le parquet de la JIRS a décidé d’ouvrir une information judiciaire. L’enquête préliminaire révèle qu’un homme de 24 ans, vivant entre le département de la Moselle, l’Espagne et le Maroc, serait derrière l’importation de cannabis. Il importait et fournissait deux grossistes. Il s’agit de deux individus résidant respectivement à Guénange pour l’un et entre Marseille et l’Alsace pour l’autre ayant eux-mêmes leurs propres réseaux de redistribution des stupéfiants, est-il précisé.

Pour l’heure, les éléments de la police judiciaire de Metz, à la Section de Recherches et à la BRI de Metz poursuivent l’enquête afin d’élucider cette affaire.

Sujets associés : Espagne - Pays-Bas - Nancy - Cannabis - Arrestation

Aller plus loin

France : démantèlement d’un important réseau d’importation de haschich marocain

Les gendarmes français ont démantelé un important réseau marocain d’importation de drogue basé en Île-de-France et à Lyon. En tout, treize personnes mises en examen, dont neuf...

Deux trafiquants de cannabis marocain arrêtés au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines

Les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) de Versailles ont interpellé dans la nuit de jeudi à vendredi 27 mai deux hommes transportant 1,9 tonne de...

Des narcotrafiquants d’Amérique latine veulent inonder le Maroc de cocaïne

Des trafiquants internationaux d’Amérique du Sud cherchent désespérément à faire du Maroc et de l’Europe leurs marchés d’écoulement de la cocaïne. Pour y arriver, ils comptent...

Maroc : démantèlement d’une bande féminine de trafic de drogue à Meknès

Les éléments de la DGSN en coordination avec les services de la DGST ont réussi à démanteler à Meknès une bande féminine de trafic de drogue qui s’apprêtait à inonder le marché...

Ces articles devraient vous intéresser :