Nancy : un réseau de trafic de cannabis marocain démantelé, sept personnes arrêtées

11 avril 2022 - 19h20 - Ecrit par : A.S

La Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy (nord-est de la France) a réussi à démanteler un vaste trafic de cannabis opérant entre le Maroc, l’Espagne et les Pays-Bas. En tout, sept personnes interpellées dont six placées en détention provisoire.

C’est le fruit d’une enquête démarrée en septembre 2021 à partir d’un renseignement anonyme. Le 6 avril 2022, sept individus — six hommes et une femme, âgés de 22 à 40 ans — étaient interpellés en Moselle et à Marseille sur commission rogatoire d’un juge d’instruction de la JIRS de Nancy, concernant un vaste réseau d’importation de cannabis depuis le Maroc via l’Espagne et les Pays-Bas. Ils ont été tous mis en examen.

À lire : Seine-Maritime : démantèlement d’un trafic de stupéfiants ayant sa base arrière au Maroc

« Ils importaient un million d’euros de cannabis tous les mois, à peu près 500 kilos. Au total, un peu plus de 237 000 euros et 132 kg de cannabis, au cours des différentes perquisitions menées en Moselle, ont été saisis », lors des perquisitions menées en Moselle, à Guénange, Gandrange, Folschviller, Uckange et Metz, ainsi qu’à Marseille dans les Bouches-du-Rhône, explique à France 3 Lorraine Coralie Coenen, substitut du procureur de la JIRS de Nancy. « Ce qui pour ce type d’affaire est plutôt rapide. Après huit mois d’instruction, l’opération d’interpellation a mobilisé tous les moyens de la gendarmerie et la police de Metz », ajoute-t-elle.

À lire : France : un réseau de trafic de cannabis marocain démantelé, 10 personnes condamnées

Après leur placement en garde à vue devant un juge d’instruction à Nancy et leur mise en examen, six des sept personnes interpellées ont été placées en détention provisoire. Une personne est, lui, placée sous contrôle judiciaire. Dans la foulée, le parquet de la JIRS a décidé d’ouvrir une information judiciaire. L’enquête préliminaire révèle qu’un homme de 24 ans, vivant entre le département de la Moselle, l’Espagne et le Maroc, serait derrière l’importation de cannabis. Il importait et fournissait deux grossistes. Il s’agit de deux individus résidant respectivement à Guénange pour l’un et entre Marseille et l’Alsace pour l’autre ayant eux-mêmes leurs propres réseaux de redistribution des stupéfiants, est-il précisé.

Pour l’heure, les éléments de la police judiciaire de Metz, à la Section de Recherches et à la BRI de Metz poursuivent l’enquête afin d’élucider cette affaire.

Tags : Cannabis - Arrestation - Nancy - Espagne - Pays-Bas

Aller plus loin

Un réseau de cocaïne rose qui approvisionne le Maroc démantelé en Espagne

La police espagnole a réussi à démanteler un réseau international de trafic de drogue qui approvisionnait le marché marocain en cocaïne rose, une nouvelle drogue festive plus forte...

Du cannabis dissimulé dans des gâteaux : deux Belgo-Marocains arrêtés puis condamnés

La police judiciaire de Bruxelles a arrêté deux Belgo-Marocains gérant d’une société des voyages en car Bruxelles-Casablanca, dont les chauffeurs ont transporté du cannabis...

Un réseau de trafic de cannabis marocain démantelé près du Luxembourg, cinq personnes arrêtées

La Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy a réussi à démanteler un trafic de cannabis opérant entre le Maroc et l’Espagne et à saisir 1 300 kilos de cannabis. En tout,...

France : cinq ans de prison pour deux chauffeurs marocains transportant 325 kg de cannabis

Les douaniers de la brigade de Narbonne en France ont saisi dans la nuit du 13 mai dernier, sur l’A9 dans l’Aude, 325 kilos de résine de cannabis dissimulés dans un camion...

Nous vous recommandons

Guerre en Ukraine : Sumitomo Electric délocalise sa production au Maroc

La guerre en Ukraine contraint le Japonais Sumitomo Electric Bordnetze (SEBN) à délocaliser ses activités au Maroc. Le constructeur automobile avait suspendu ses activités depuis fin février.

États-Unis : un documentaire sur les origines marocaines de Morocco, ville de l’Indiana, bientôt en diffusion

Aux États-Unis, un court documentaire retraçant les origines marocaines de Morocco, une petite ville de l’État de l’Indiana, sera diffusé dans la première quinzaine du mois de mai sur une chaîne américaine.

Vers un allègement des mesures restrictives au Maroc ?

À l’instar de nombreux pays dans le monde, le Maroc pourrait alléger les mesures restrictives mises en place afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Avec l’apparition du variant Omicron, le Maroc est passé à 8 500 cas par jour, selon le...

Covid-19 : un foyer de contamination détecté à Agadir

Malgré la campagne de vaccination et les mesures sanitaires, plusieurs cas de Covid-19 ont été signalés dans un hôtel à Agadir dimanche 11 juillet. Près de 80 personnes, dont des membres du personnel de l’unité hôtelière, ont été testées...

Hausse des subventions du gaz butane et des produits alimentaires en 2022

Le gouvernement a annoncé qu’un crédit de 16,2 milliards DH a été prévu dans le Projet de loi de finances 2022 pour subventionner les prix du gaz butane et produits alimentaires.

Voici les dates du ramadan en France, selon le CTMF

Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) vient d’annoncer les dates de début et de fin du mois de ramadan. Ceci, en se basant sur des calculs astronomiques.

Maroc-Espagne : probable réouverture des frontières après un an et demi de fermeture

Restées fermées depuis mars 2020 en raison de la crise sanitaire, les frontières du Maroc avec l’Espagne pourraient rouvrir incessamment. Pour le moment, les deux pays n’ont pas annoncé de date officielle probable de réouverture. Mais tout dépendra de...

Une mise à jour de Apple Maps dévoile une carte du Maroc intégrant le Sahara

La dernière mise à jour d’Apple Maps présente une carte du Maroc incluant le Sahara, confirmant ainsi la souveraineté du royaume sur ce territoire.

Un proche de Tebboune appelle à l’expulsion des Marocains d’Algérie

Arslane Chikhaoui, expert en géopolitique, un proche conseiller du président algérien Abdelmadjid Tebboune, appelle à l’expulsion de ressortissants marocains établis en Algérie.

Brahim Ghali au sommet UE-UA ? l’Europe veut-elle brouiller ses relations avec le Maroc ?

Brahim Ghali, chef du mouvement indépendantiste Polisario et par ailleurs président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  » serait attendu au sixième sommet Union européenne-Union africaine, auquel le Maroc participera également. Son...