Saisie record de cannabis marocain à Angers : peine alourdie pour le principal prévenu

27 octobre 2021 - 15h40 - Monde - Ecrit par : S.A

La cour d’appel d’Angers a alourdi les peines prononcées par le tribunal correctionnel qui avait, en février dernier, infligé à Kamel Yousfi, principal suspect dans une affaire de trafic de stupéfiants, six ans et demi de prison et 15 000 € d’amende.

La cour d’appel a condamné Kamel Yousfi à huit années de détention et 15 000 € d’amende dans le cadre d’un trafic de résine de cannabis organisé depuis Angers (Maine-et-Loire) et alimentant Nantes (Loire-Atlantique), Niort (Deux-Sèvres), La Rochelle (Charente-Maritime) et Brest (Finistère), rapporte France info.

Les enquêteurs de la Police judiciaire d’Angers avaient saisi en décembre 2018 dans le quartier de la Roseraie à Angers devant chez le suspect une cargaison de 2,5 tonnes de résine de cannabis conditionnées dans 80 valises marocaines et entreposées dans la remorque d’une camionnette de location. C’était la saisie record de l’année. La valeur marchande de la marchandise était estimée à 16 millions d’euros.

À lire : Angers : début du procès de la "saisie record " de cannabis marocain

Outre Kamel Yousfi, condamné à six ans et demi de prison, Yahia Otmani, fournisseur marocain, avait été condamné par contumace à dix ans de prison par le tribunal correctionnel. Les autres protagonistes avaient écopé des peines allant de trois ans de prison dont deux avec sursis à un an avec sursis. Insatisfait du verdict, le parquet avait interjeté appel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Prison - Trafic - Angers - Amende

Aller plus loin

À Nîmes, deux individus condamnés pour importation du cannabis marocain

Le tribunal correctionnel de Nîmes a condamné deux individus à 42 mois de prison pour importation et transport du cannabis marocain. En tout, 86 kg de drogue ont été découverts...

Le Puy-de-Dôme, un département de transit pour le cannabis marocain

Les douanes de Clermont-Ferrand sont impliquées dans la lutte contre le trafic de drogue dans le Puy-de-Dôme, un département de transit pour le cannabis marocain ainsi que...

France : saisie de 250 kg de cannabis en provenance du Maroc

Les éléments de la compagnie de gendarmerie de Saint-Gaudens, près de Toulouse, ont arrêté lundi un individu transportant 250 kilos de résine de cannabis dans un camion en...

Guelmim : cinq individus arrêtés avec 3 tonnes et 219 kg de cannabis

La police judiciaire de Guelmim a annoncé, samedi, la saisie de 3 tonnes et 219 kg de cannabis suivie de l’interpellation de cinq individus qui seraient impliqués dans un réseau...

Ces articles devraient vous intéresser :

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.