À Nîmes, deux individus condamnés pour importation du cannabis marocain

14 août 2021 - 09h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Le tribunal correctionnel de Nîmes a condamné deux individus à 42 mois de prison pour importation et transport du cannabis marocain. En tout, 86 kg de drogue ont été découverts dans un camion en provenance d’Espagne.

Les faits remontent à 2020. Lors d’un contrôle près de l’aire d’autoroute de Marguerittes le 1ᵉʳ octobre dernier, les douanes avaient découvert 86 kg de résine de cannabis dissimulés dans une cache et un chèque de 19 millions d’euros dans un camion poids lourd en provenance du Maroc qui transitait par l’Espagne.

À lire : Le Puy-de-Dôme, un département de transit pour le cannabis marocain

Le chauffeur, un homme âgé de 36 ans et natif de Slovénie, et son complice, un Espagnol de 47 ans ont été arrêtés puis placés en retenue douanière. Il est reproché au second qui conduisait une voiture ouvreuse d’avoir ouvert la voie en indiquant au premier si » des voitures de police ou des douanes se trouvaient sur le trajet », rapporte Midi Libre. Les deux hommes utilisaient des téléphones portables pour communiquer.

Sujets associés : Espagne - Importations - Prison - Nîmes - Cannabis

Aller plus loin

Mâcon : condamnés pour avoir importé de la drogue depuis le Maroc

Le tribunal correctionnel de Mâcon a condamné à différentes peines de prison trois individus soupçonnés d’avoir importé de la drogue depuis le Maroc.

Le Puy-de-Dôme, un département de transit pour le cannabis marocain

Les douanes de Clermont-Ferrand sont impliquées dans la lutte contre le trafic de drogue dans le Puy-de-Dôme, un département de transit pour le cannabis marocain ainsi que...

Saisie record de cannabis marocain à Angers : peine alourdie pour le principal prévenu

La cour d’appel d’Angers a alourdi les peines prononcées par le tribunal correctionnel qui avait, en février dernier, infligé à Kamel Yousfi, principal suspect dans une affaire...

Espagne : 26 tonnes de cannabis marocain saisies par la France

Après par plusieurs mois d’enquête menée conjointement avec le Maroc et la France, la police espagnole a intercepté, dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 septembre un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc dispose d’un stock de blé de six mois

Le stock de blé du Maroc s’élève à six mois, selon le gouvernement, en réponse aux craintes de coupures d’approvisionnement et de hausses de prix liés au conflit russo-ukrainienne associé à la sécheresse qui touche le pays.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Maroc : suspension des droits à l’importation des bovins domestiques

Le gouvernement marocain a adopté mercredi dernier, un projet de décret portant sur la suppression des droits de douane sur les achats de bovins domestiques d’un poids minimal de 550 kg.

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Maroc : hausse du déficit commercial en 2021

Sur l’ensemble de l’année 2021, les échanges commerciaux du Maroc ont connu un important rebond, marqués par une hausse du déficit commercial à 15,5 %, selon Bank Al-Maghrib.

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans un contexte climatique tendu.

Maroc : faire du thé à la menthe coûtera plus cher

Les prix du thé vert sont restés stables au Maroc, malgré la volatilité des cours internationaux des matières premières. Mais jusqu’à quand cette stabilité sera-t-elle maintenue ?

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

Aïd Al-Adha : combien coûte un mouton importé ?

Le prix du mouton importé serait de l’ordre de 2 850 dirhams et non 700 dirhams, selon une rumeur distillée sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’indique la Fédération marocaine des acteurs de la filière élevage (FMAFE).

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...