"Mouf", principal importateur de cannabis marocain, bientôt fixé sur son sort

5 septembre 2021 - 09h10 - Ecrit par : S.A

Ouvert mercredi dernier devant le tribunal correctionnel de Bordeaux, le procès du principal importateur de cannabis marocain, Moufide Bouchibi alias “Mouf” s’est achevé vendredi après des débats houleux. Dix-huit ans de prison ont été requis contre le prévenu. Le jugement a été mis en délibéré au jeudi 9 septembre.

Débats parfois houleux, plusieurs suspensions d’audiences, et guérilla de procédure, avec des demandes de nullité de la part de la défense… Le procès de “Mouf” qui devait durer deux jours aura duré trois jours. Vendredi, le vice-procureur Mathieu Fohlen a requis 18 ans de prison contre Moufide Bouchibi, trafiquant « d’ampleur », « en capacité logistique d’envoyer des quantités astronomiques de résine de cannabis », jusqu’à trois convois de go-fast par semaine en 2011, rapporte l’AFP. Une condamnation assortie d’une peine de sûreté des deux tiers, d’une amende d’un million d’euros, non payable en espèces a priori, et d’un maintien en détention en raison des « risques de fuite » à l’étranger.

À lire : Bordeaux : "Mouf", principal importateur de cannabis marocain, devant la justice

Aux yeux des avocats de “Mouf”, ces réquisitions sont comme une aggravation de la condamnation prononcée en 2015 pour les mêmes faits – que leur client conteste – en raison de la peine de sûreté. Ils regrettent la présentation de leur client comme le « nouvel ennemi public numéro 1 », ou « le plus gros trafiquant de l’histoire de France ». Ils ont en outre demandé au tribunal de résister à la pression du ministère public et des médias.

À lire : Dubaï : extradition du principal importateur de cannabis marocain

En 2015, ce même tribunal correctionnel de Bordeaux avait condamné ce franco-algérien, en son absence, à 20 ans de prison. À l’époque, il était en cavale. Une cavale qui l’amènera au Maroc en 2012, en Algérie, en Tunisie puis aux Émirats arabes unis où il dissimulait une partie de son argent. Il serait à la tête d’un réseau générant jusqu’à 100 millions d’euros de chiffres d’affaires. Le fugitif sera arrêté à Dubaï le 21 mars dernier puis extradé vers Paris le 12 mai 2021. Une « extradition déguisée », selon ses avocats.

Tags : Bordeaux - Procès - Prison - Cannabis

Aller plus loin

Le principal importateur de cannabis en France entre-temps en cavale au Maroc interpellé

Considéré comme le principal importateur de cannabis en France, Moufide Bouchibi alias «  Mouf  » en cavale au Maroc en 2012 a été arrêté à Dubaï. Il sera extradé vers l’Hexagone où...

Dubaï : extradition du principal importateur de cannabis marocain

Arrêté à Dubaï le 21 mars, Moufide Bouchibi alias «  Mouf  » en cavale au Maroc en 2012, a été extradé vers Paris mercredi 12 mai 2021. En 2015, il avait écopé, en son absence, à...

Saisie de près de 5 tonnes de cannabis à Nador

La marine royale a mis en échec, mardi, un trafic de près de cinq tonnes de cannabis au large de Nador.

Bordeaux : "Mouf", principal importateur de cannabis marocain, devant la justice

Le procès du principal importateur de cannabis marocain, Moufide Bouchibi alias “Mouf” s’ouvre ce mercredi devant la cour d’appel de Bordeaux. Il avait été arrêté à Dubaï le 21 mars,...

Nous vous recommandons

Voici le plan de Sebta et Melilla pour ne plus dépendre du Maroc

Le gouvernement espagnol prévoit de mettre en œuvre en urgence un plan stratégique pour lutter contre le «  blocus économique du Maroc  » sur Ceuta et Melilla.

Variole du singe : le Maroc se met en état d’alerte

Face à la propagation de la maladie de la variole du singe en Europe et dans le monde, le Maroc a opté pour l’anticipation, en mettant en place un plan de veille et d’alerte sanitaire.

Le « Messi du haschich » est de retour

La police nationale et la Garde civile ont démantelé récemment deux organisations spécialisées dans le trafic de drogue et qui seraient liées à Abdellah El Haj, plus connu sous le nom de « Messi du haschich », et à un autre narco-trafiquant du « clan des...

Maroc : sauvetage compliqué d’un garçon tombé dans un puits

Un garçon de 5 ans est tombé mardi dans un puits de 32 mètres de profondeur à Imghrane (Rif). Les caméras insérées au fond du puits indiquent qu’il serait encore en vie et les autorités sont à pied d’œuvre pour tenter de le...

Le Maroc et Israël veulent installer une base militaire près de Melilla

Le Maroc renforce sa coopération militaire avec Israël. Après l’acquisition de drones israéliens et le projet de fabrication de drones kamikazes, le royaume prévoit de construire avec son nouveau partenaire une base militaire près de...

Ivanka Trump et Jared Kushner en vacances au Maroc

Ivanka Trump, fille et ancienne conseillère de Donald Trump, et son époux Jared Kushner, ancien conseiller principal, gendre de l’ex-président des États-Unis et par ailleurs un des artisans de la normalisation arabo-israélienne ont rallié le Maroc ce...

Deux universités marocaine et israélienne s’unissent

L’Université Internationale de Rabat (UIR) à Rabat et l’Université Ben Gourion du Néguev (BGU) en Israël vont collaborer dans les domaines de la recherche et d’enseignement. Dans ce sens, les deux parties ont signé un...

Bloqué au Sénégal, Ali Essafi lance un appel aux autorités françaises

Le réalisateur marocain Ali Essafi se retrouve bloqué au Sénégal, où il a pris une part active à la Biennale d’Art de Dakar. Et pour cause, il a perdu sa carte de résidence. Il demande aux autorités françaises de lui fournir les documents nécessaires pour lui...

L’Espagne ne veut pas « faussement mettre fin à la crise » avec le Maroc

La crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc, ouverte depuis avril avec l’accueil de Brahim Ghali, le chef du Front Polisario, dans un hôpital de Logroño, n’est pas près de connaître son épilogue. Pour le moment, aucune rencontre n’est prévue entre le...

Une étudiante voilée « humiliée » à l’université de Lyon

À l’université Jean Moulin Lyon 3 située dans le 8ᵉ arrondissement de Lyon, une étudiante voilée a été humiliée en plein cours et a dû partir. Une minorité d’étudiants est accusée de commettre des « intimidations et humiliations » dans ce lieu de savoir....