La condamnation de Toufik Bouachrine à 15 ans de prison maintenue

10 septembre 2021 - 08h13 - Maroc - Ecrit par : G.A

La cour de cassation a confirmé la condamnation de Taoufik Bouachrine à 15 ans de prison. Le patron du défunt quotidien Akhbar Al-Yaoum, avait été condamné en appel à quinze ans de prison ferme pour « traite d’êtres humains », « abus de pouvoir à des fins sexuelles », « viol et tentative de viol ».

Taoufik Bouachrine avait été condamné à 12 ans de prison en novembre 2018. Une peine qui sera alourdie en octobre 2019. La plus haute juridiction marocaine a estimé irrecevables « les demandes de revoir la peine de prison prononcée à son encontre ». Sa peine de prison a été assortie d’un total de 2,5 millions de dirhams d’indemnités pour les huit plaignantes.

À lire : Maroc : le journaliste Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans de prison

Dans son réquisitoire, le ministère public avait réclamé une peine de 20 ans de prison assortis d’une amende d’un million de dirhams. À peine sa condamnation prononcée, que l’un des avocats de l’accusé avait indiqué que son client allait se pourvoir en cassation en estimant que sa condamnation « ne reposait sur aucun élément ».

Les avocats des parties civiles comptent eux aussi se pouvoir en cassation car selon eux les indemnisations accordées aux victimes ne sont « pas à la hauteur du préjudice subi ».

Sujets associés : Procès - Prison - Taoufik Bouachrine - Akhbar Al Yaoum

Aller plus loin

Clap de fin pour le journal Akhbar Al Yaoum

Le bureau syndical du quotidien Akhbar al-Yaoum réclame un audit des finances de Media 21 suite à l’annonce de la suspension brutale du journal pour des raisons économiques. Ces...

Maroc : le journaliste Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans de prison

Le journaliste et ex-directeur du journal Akhbar Al Yaoum Taoufik Bouachrine a été condamné vendredi soir à une peine de 12 ans de prison ferme par la Cour d’appel de Casablanca.

Voici les lourdes charges qui pèsent sur le journaliste Taoufik Bouachrine

Ce sont de très lourdes charges qui pèsent sur le directeur de publication du journal Akhbar Al Yaoum et du site alyaoum24.com, Taoufik Bouachrine.

Taoufik Bouachrine condamné en appel à 15 ans de prison

Le journaliste et fondateur du quotidien Akhbar Al Yaoum, Taoufik Bouachrine, a été condamné en appel à 15 ans de réclusion.

Ces articles devraient vous intéresser :