Maroc : le journaliste Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans de prison

10 novembre 2018 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le journaliste et ex-directeur du journal Akhbar Al Yaoum Taoufik Bouachrine a été condamné vendredi soir à une peine de 12 ans de prison ferme par la Cour d’appel de Casablanca.

Poursuivi pour viol, harcèlement sexuel et traite d’êtres humains, Bouachrine devra également payer une amende de 200.000 dirhams, mais également des dommages et intérêts s’élevant à 800.000 dirhams à certaines de ses victimes.

Le journaliste avait été arrêté en février dernier suite à des « plaintes pour agressions sexuelles » avait indiqué le procureur du roi.

« Les services de la police judiciaire poursuivent leurs investigations dans l’affaire et ce, en auditionnant les déclarants et certaines victimes », poursuivait le procureur, selon lequel le placement en garde à vue du journaliste fait suite à « des plaintes relatives à des agressions sexuelles parvenues au ministère public ».

Ses avocats ont annoncé l’intention de leur client à faire appel de la décision du tribunal.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Procès - Prison - Taoufik Bouachrine

Aller plus loin

La condamnation de Toufik Bouachrine à 15 ans de prison maintenue

La cour de cassation a confirmé la condamnation de Taoufik Bouachrine à 15 ans de prison. Le patron du défunt quotidien Akhbar Al-Yaoum, avait été condamné en appel à quinze ans...

Un journaliste marocain en détention pour avoir critiqué une décision de justice

Omar Radi, journaliste et militant marocain des droits humains, a été placé jeudi en détention pour un tweet dénonçant une décision de justice.

Taoufik Bouachrine condamné en appel à 15 ans de prison

Le journaliste et fondateur du quotidien Akhbar Al Yaoum, Taoufik Bouachrine, a été condamné en appel à 15 ans de réclusion.

Asmae Hallaoui, une des victimes de Taoufik Bouachrine, est morte en donnant la vie

Enceinte, la journaliste marocaine Asmae Hallaoui, une des victimes de Taoufik Bouachrine, ex-directeur de la publication du quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum, condamné pour...

Ces articles devraient vous intéresser :