Voici les lourdes charges qui pèsent sur le journaliste Taoufik Bouachrine

26 février 2018 - 20h50 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Ce sont de très lourdes charges qui pèsent sur le directeur de publication du journal Akhbar Al Yaoum et du site alyaoum24.com, Taoufik Bouachrine.

Le procureur du roi à la cour d’appel de Casablanca vient d’ordonner son maintien en détention et des poursuites pour « traite d’être humain, abus de faiblesse, usage du pouvoir et de l’autorité à des fins sexuelles de manière habituelle au moyen de la menace et du viol ».

Ces actes ont été commis, selon le communiqué, sur deux personnes, qui l’accusent « d’attentat à la pudeur avec violence, viol et tentative de viol ». L’identité des deux femmes ayant porté plainte contre le journaliste n’a pas été divulguée.

Les délits s’accumulent pour Taoufik Bouachrine, puisqu’il est également poursuivi pour « harcèlement sexuel, racolage en vue de la prostitution et usage d’enregistrements et de photos », commis sur 8 victimes apparaissant sur une vidéo.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Taoufik Bouachrine

Aller plus loin

Taoufik Bouachrine arrêté suite à des plaintes pour « agressions sexuelles »

Le procureur général du roi près la Cour d’appel de Casablanca a affirmé hier dans un communiqué que l’arrestation du rédacteur en chef du journal Akhbar Al Yaoum Taoufik...

La condamnation de Toufik Bouachrine à 15 ans de prison maintenue

La cour de cassation a confirmé la condamnation de Taoufik Bouachrine à 15 ans de prison. Le patron du défunt quotidien Akhbar Al-Yaoum, avait été condamné en appel à quinze ans...

La garde à vue de Taoufik Bouachrine prolongée

Coup dur pour Taoufik Bouachrine, le directeur de publication du journal Akhbar Al Yaoum et du site alyaoum24, qui vient de voir sa garde à vue prolongée par la justice.

Asmae Hallaoui, une des victimes de Taoufik Bouachrine, est morte en donnant la vie

Enceinte, la journaliste marocaine Asmae Hallaoui, une des victimes de Taoufik Bouachrine, ex-directeur de la publication du quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum, condamné pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...