Haute-Garonne : 11 prévenus dont des Marocains condamnés pour trafic de drogue

4 novembre 2021 - 23h20 - Monde - Ecrit par : G.A

Le tribunal correctionnel de Toulouse a rendu son verdict dans le cadre du procès concernant 11 personnes poursuivies pour avoir participé à un important trafic de stupéfiants. Selon leur degré d’implication, les prévenus parmi lesquels des Marocains, ont été condamnés à des peines allant de 18 mois à sept ans de prison.

Les investigations dans cette affaire ont démarré le 14 mars 2019, suite à des renseignements reçus par la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Nancy sur un potentiel trafic de drogues sur la région de Toulouse. Les enquêteurs soupçonnent des trafiquants de drogue qui importeraient de la résine de cannabis depuis le Maroc. C’est ainsi que les premiers éléments conduisent les enquêteurs vers deux membres de la même famille. Un homme âgé de 46 ans résidant à Albi et son neveu de 28 ans, installé quant à lui à Toulouse. Ce sont eux les contacts directs d’un autre individu résidant au Maroc, qui a pour habitude d’envoyer les cargaisons de drogues vers l’Espagne et la France, rapporte La Dépêche.

À lire : Drogue : la France s’inquiète de la route « du Nord du Maroc »

Le 10 novembre 2019, une des livraisons programmée a été interceptée par les forces de l’ordre vers Narbonne après une panne d’essence. Lors de la fouille, la police a constaté que le réservoir a été modifié pour contenir 37 kilos de résine de cannabis et plus de 20 000 euros. Au total, 11 personnes vont être placées en garde à vue et de nombreuses perquisitions vont être menées. Des sacs de luxe, des montres de marque, un pistolet automatique, de l’argent liquide et plus de 150 kilos de stupéfiants ont été retrouvés aux domiciles des intéressés. Les investigations vont également révéler que l’argent issu de la revente des stupéfiants est blanchi par une société basée en Haute-Garonne. Environ 360 000 euros seraient donc passés sous les radars grâce à cette société. Deux biens immobiliers issus de ce blanchiment d’argent ont été saisis par la justice.

À lire : Des Marocains parmi les 10 plus gros trafiquants de drogue de France

C’est donc au bout de trois jours d’audience que le procureur de la République a requis des peines allant d’un à neuf ans de prison. À l’issue du délibéré, la tête pensante du trafic a été condamnée à cinq ans de prison pour son rôle majeur dans cette organisation notamment pour son lien avec divers fournisseurs basés au Maroc et en Espagne ainsi que dans l’organisation de la revente de stupéfiants. Son oncle, âgé de 46 ans, a été condamné à sept ans de prison pour son rôle central dans ce vaste trafic de stupéfiants. Celui qui a reconnu avoir importé 150 kilos de stupéfiants depuis le Maroc, a été condamné à cinq ans de prison. Diverses peines ont été prononcées dans cette affaire.

Sujets associés : Toulouse - Procès - Trafic - Cocaïne - Arrestation

Aller plus loin

France : l’un des plus gros trafiquants du cannabis marocain à nouveau arrêté

Les enquêteurs de la brigade des stupéfiants de la direction régionale de la police judiciaire de Paris ont réussi à interpeller Sofiane Hambli, 45 ans, l’un des plus gros...

Le procès d’un réseau de trafic de drogue entre la Belgique et le Maroc reprend le 2 février

Le procès d’un réseau de trafic international de drogue entre le Maroc, l’Espagne et la Belgique au départ d’une société de fruits et légumes à Saint-Josse reprendra le 2...

Saisie d’alcool de contrebande à Tanger

Un multirécidiviste âgé de 38 ans a été arrêté, mercredi, par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger, pour son implication présumée dans le trafic...

L’un des gros trafics de drogue entre le Maroc et l’Espagne au tribunal

Le procès de Francisco et Antonio Tejón, surnommés « les frères châtaignes », considérés par les autorités comme les plus gros trafiquants de résine de cannabis de la région de...

Ces articles devraient vous intéresser :